Les Africains paient trop cher les Droits de retransmissions sportives

Par Michèle FOGANG, Cameroon Tribune, 28-01-2014

Le sujet au centre des réflexions de l’assemblée générale de l’Union africaine de radiodiffusion ouvert lundi à Yaoundé.

Droit de retransmission sportives les africains paient trop cher Des blancs d’antenne ou encore des grésillements. Tant de couacs qui obstruent très souvent la diffusion des évènements sportifs de grandes envergures tels que la Coupe d’Afrique des nations (Can) et la Coupe du monde de football.
Une situation liée à la question des droits de retransmission qui divise les chaînes de télévisions africaines très souvent lésées dans les transactions relatives au droit à l’image. Réunis dans le cadre de leur 7e session ordinaire, les membres de l’Union africaine de Radiodiffusion (UAR) se sont penchés sur ces nombreux écueils obstruant l’essor du secteur de l’audiovisuel en Afrique.
Présidés par le ministre de la Communication (Mincom), Issa Tchiroma Bakary, les travaux organisés au palais des Congrès de Yaoundé ont connu une forte affluence avec notamment la présence des délégations venues du Tchad, de Côte d’Ivoire, du Nigéria et de la Gambie entre autres. Une mobilisation éloquente sur la ferme volonté d’améliorer les chaînes africaines. Pendant deux jours, il s’agit pour les participants d’examiner le rapport d’activités de l’Uar, le rapport du commissaire aux comptes pour l’exercice 2012 et le projet de budget 2014. >>>

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

30 Most Promising Young Entrepreneurs In Africa 2014

Course: Entrepreneurial and Small Business Development Strategies

When to Invest in Your Weaknesses (and When to Save Your Time and Energy)

Créer une entreprise individuelle au Cameroun

Cameroun: la nouvelle Loi de Finances 2012

Cameroon:Le budget programme comme atout

Frida Owinga’s seven tips for entrepreneurs wanting to be the next Dangote