France: L'Accélérateur lance une école d'entrepreneuriat

Par Bruno Askenazi, journaliste, lesechos.fr, 17-01-2014

La nouvelle école de l’incubateur parisien devrait accueillir sa première promotion d’entrepreneurs en herbe dès octobre 2014.

Juan Hernandez, cofondateur de l'Accélérateur,
Juan Hernandez
On connaissait L'Accélérateur en tant que structure d'accompagnement et de financement pour start-up du numérique. Désormais, cet incubateur privé, fondé par quatre serial entrepreneurs début 2012, va créer une école d'entrepreneuriat. La première promotion, forte d'une vingtaine d'étudiants, devrait entamer sa formation en octobre prochain à Paris.
Pour Juan Hernandez, cofondateur de l'Accélérateur, cette école vient combler un manque. « Les cursus classiques en entrepreneuriat se concentrent sur le bagage théorique, argumente-t-il. L'enseignement n'est pas assez sur le terrain et ne correspond pas aux caractéristiques très particulières des start-up».

Immersion en start-up et entrepreneurs-professeurs

Prenant le contrepied des écoles de commerce, la nouvelle structure a l'ambition de fournir un enseignement très concret avec des cours dispensés par des chefs d'entreprise expérimentés, des travaux pratiques et trois immersions en start-up. A l'issue de cette formation de six mois, les étudiants devraient être mieux armés pour lancer leur propre projet. A ce stade, leur passage vers un accompagnement de L'Accélérateur sera évidemment facilité mais pas systématique. Même si elle n'a pas été créée dans ce but, la future école sera aussi un efficace pourvoyeur de projets pour l'incubateur-investisseur. >>>

 

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

30 Most Promising Young Entrepreneurs In Africa 2014

Course: Entrepreneurial and Small Business Development Strategies

When to Invest in Your Weaknesses (and When to Save Your Time and Energy)

Créer une entreprise individuelle au Cameroun

Cameroun: la nouvelle Loi de Finances 2012

Cameroon:Le budget programme comme atout

Frida Owinga’s seven tips for entrepreneurs wanting to be the next Dangote