Articles

Affichage des articles du avril, 2013

Tokyo International Conference on African Development

Image
 Forging Strategic Partnerships for Africa's DevelopmentPays membre du cartel fermé des nations les plus industrialisées du monde, le G7, le Japon nourrit de grandes ambitions en Afrique. C'est tout le sens de la Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l'Afrique (TICAD), dont la 5ème édition (TICAD V) se tient du 1er au 3 juin dans la capitale nippone. La TICAD, il s'agit du sommet portant sur le développement africain, co-organisé par le Japon, l'ONU, la Banque mondiale, le PNUD, et la Commision de l'Union africaine. Plus de détails

L'Afrique doit miser sur la valeur ajoutée pour améliorer ses conditions sociales

Image
Par Malick Ciss, 25 Avril 2013



Le continent africain enregistre une bonne croissance économique, mais peine à améliorer les conditions sociales de ses habitants. Le dernier rapport de la Communauté économique pour l'Afrique préconise de miser sur la valeur ajoutée et la transformation structurelle pour éradiquer les inégalités sociales.Le dernier rapport de la Communauté économique pour l'Afrique (Union africaine), intitulé « Tirer le plus grand profit des produits de base africains : l'industrialisation au service de la croissance, de l'emploi et de la transformation économique », encourage vivement le continent à diversifier son économie.  Plus de détails

American Investors Explore Opportunities in Cameroon

Image
By Emmanuel KENDEMEH, Cameroon Tribune 23 -04-2013 Prime Minister Philemon Yang on Tuesday discussed with delegation members. American investors currently exploring business opportunities in Cameroon have expressed interest in the agriculture, construction, healthcare, renewable energy, environment and security protection and intelligence sectors. Prime Minister Philemon Yang yesterday, April 23, 2013 had working session with the business delegation at the Star Building. The American Trade Mission organized by the Pennsylvanian Department of Community and Economic Development in collaboration with the African and Caribbean Business Council, officials say, sets out to increase export, trade and investment and transform the connections between business and government. Besides seeking investment opportunities in Cameroon, the business delegation, equally wants to understand the business climate in the country.

La coopération Cameroun-Turquie se décentralise

Image
Par Jean F. BELIBI,Cameroon Tribune du 23-04- 2013 Une trentaine d’hommes d’affaires turcs participent au forum économique régional qui s’ouvre ce mercredi matin à Maroua. C’est véritablement ce matin que le forum économique régional organisé par la Turquie à Maroua, chef-lieu de la région de l’Extrême-Nord, ouvre ses portes au cercle municipal de la Communauté urbaine de la ville. Sur le thème « Potentialités et environnement d’investissement dans la région de l’Extrême-Nord », la délégation d’hommes d’affaires turcs, sous la conduite de l’ambassadeur de Turquie au Cameroun, Omer Faruk Dogan, vient explorer les voies d’intensification de la coopération avec une région où les ressortissants de ce pays sont installés depuis plusieurs années.

Cameroon: De nouvelles facilités pour l'Investissement privé

Image
Par Jocelyne NDOUYOU-MOULIOM, Cameroon Tribune du 22-04-2013

Depuis le 18 avril 2013, les investisseurs privés, nationaux ou étrangers, ont désormais plus de facilités à se lancer en terre camerounaise. C’est à la faveur de la promulgation, par le président de la République, Paul Biya, de la loi n°2013/004 fixant les incitations à l’investissement privé en République du Cameroun. Une loi qui a pour objectif, comme le précise l’alinéa 2 de l’article 1er, de « favoriser, de promouvoir et d’attirer les investissements productifs en vue de développer les activités orientées vers la promotion d’une croissance économique forte, durable et partagée, ainsi que l’emploi ». Cette loi concerne les opérations relatives à la création, à l’extension au renouvellement, au réaménagement d’actif et/ou à la transformation d’activités dans les domaines autres que les secteurs pétrolier amont, minier et gazier, ainsi que le régime général des contrats de partenariat, régis par des textes pa…

Cameroun: Téléchargez gratuitement la loi de finances 2013

Image
Téléchargez la nouvelle loi de finances 2013 en vigueur au Cameroun ICI

UNITAR/LALIVE e-Learning Course on "Introduction to Investment Arbitration" (24 June to 28 July, 2013)

Image
The United Nations Institute for Training and Research (UNITAR) and the Geneva-based LALIVE law firm will be offering an instructor-led five-week e-Learning courseon “Introduction to Investment Arbitration” against a fee of 800 USD, including certification. Investment arbitration is possibly the fastest-developing area of international law, combining elements of private dispute settlement, treaty law and public policy.  Due to the widespread geographical participation of States in investment treaties and the increased use of arbitration to settle disputes involving significant amounts of money, understanding the particularities and dynamics of investment law and arbitration is becoming increasingly important.

Afrique:Comment améliorer les produits de l'artisanat

Image
Par Assiatou NGAPOUT, Cameroon Tribune du 11-04-2013
C’est la préoccupation des ministres des pays membres du CODEPA réunis depuis hier à Yaoundé. L’artisanat africain s’est considérablement modernisé. « C’est pourquoi il est nécessaire d’en faire de véritables sources d’entreprises performantes selon les règles de la mondialisation, de l’économie et la normalisation des productions. Ceci dans l’optique de les voir plus compétitives et employer  beaucoup de jeunes avec au final une production de richesses », a déclaré le ministre des Petites et moyennes entreprises, de l’Economie sociale et de l’Artisanat, par ailleurs président en exercice du Comité de coordination des programmes pour le développement et la promotion de l’artisanat africain (CODEPA), Laurent Serge Etoundi Ngoa. C’est dans ce cadre que s’inscrit la tenue à Yaoundé depuis jeudi 11 avril, de la sixième conférence des ministres des pays membres du CODEPA. Les objectifs à atteindre dans la promotion de l’art…

Cameroon: Pourquoi les banques sont réticentes à octroyer des crédits

Image
Par Alliance NYOBIA, Cameroon Tribune du 11-04-2013
La sécurisation des financements octroyés aux entreprises au cœur d’un échange la semaine dernière au Gicam. Des hommes d’affaires malhonnêtes. Des banquiers insuffisamment informés sur la viabilité réelle du projet à financer. La volonté de rembourser qui fait parfois défaut. Ces paramètres et bien d’autres ont été soulevés hier au siège du Groupement inter-patronal du Cameroun (Gicam) à Douala, lors d’une des traditionnelles rencontres sectorielles que le mouvement tient trimestriellement. Quelques données tendant à expliquer la « timidité » des banques locales à prêter aux entreprises, et plus particulièrement aux Pme/Pmi. L’image d’avaricieux accrochés à des coffres sur liquides, dont aucun franc ne doit s’échapper (sinon à des conditions draconiennes) ne doit pas beaucoup plaire aux banquiers. A un moment, il faut bien s’en défendre. Mathieu Mandeng, président de l’Apeccam (Association des professionnels de l’épargn…

Burkina Faso: Investissements en Afrique - la malaisie devance la Chine et l'Inde

Par Jeuneafrique, 10 Avril 2013
Dans un rapport publié peu avant le début du sommet des Brics, la CNUCED s'est intéressée aux investissements directs à l'étranger émis par le Brésil, la Russie, l'Inde, la Chine et l'Afrique du Sud. Mais le premier investisseur émergent sur le continent n'est pas celui qu'on croit : la Malaisie est devant la Chine et l'Inde.

L’Etat va émettre des obligations du Trésor assimilables

Image
Par Josiane TCHAKOUNTE, Cameroon Tribune du 08/04/2013

Contrairement aux bons du Trésor assimilables (Bta) qui sont des instruments de court terme, soit une maturité maximale d’un an, les Ota sont avec les obligations du Trésor, des instruments de financement de moyen et long terme, c’est-à-dire qui s’échelonnent sur une durée comprise entre deux et cinq ans. Les souscripteurs aux titres publics émis par l’Etat du Cameroun sur le marché monétaire de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (Beac) pourront dès juin prochain, varier leur mise, en optant pour les obligations du Trésor assimilables (Ota). Conformément au calendrier détaillé des émissions de titres publics pour le deuxième trimestre 2013, l’Etat du Cameroun va emprunter sur le marché de la Banque centrale, 35 milliards de F via les Bta. Quant aux Ota, le montant est compris entre 10 et 20 milliards de F.

Global entrepreneurship monitor - Rapport 2012

Image
Source: APCE

Ce rapport dresse un panorama de l'entrepreneuriat dans le monde.

Plus de 198 000 personnes ont été interrogées dans 69 pays. L'enquête visait trois objectifs : mesurer les différences de niveau d'activité entrepreneuriale entre les pays, découvrir les facteurs clés de réussite et émettre des suggestions en direction des décideurs politiques nationaux pour améliorer l'entrepreneuriat dans leur pays.
Téléchargez ce rapport

Des investisseurs français au palais de l'Unité

Par NDZINGA AMOUGOU, Cameroon Tribune du 04/04/2013
Trois hauts responsables de l'opérateur portuaire français Necotrans ont été reçus hier par Ferdinand Ngoh Ngoh. Au nom de chef de l’Etat, le ministre, secrétaire général de la présidence de la République, Ferdinand Ngoh Ngoh, a reçu hier en mi-journée dans son cabinet trois grands dirigeants de l'opérateur portuaire français Necotrans. Il s’agit de Pierre André Wiltzer, ancien ministre , conseiller à la présidence du groupe, Gregory Querel, directeur général et Henri Pierre Mourin, directeur régional Cameroun, Tchad, RCA. L’échange entre le ministre, secrétaire général de la présidence de la République et ses hôtes a duré trois quarts d’heure. Il a été question d’un nouveau schéma d’infrastructures portuaires à développer prioritairement au port de Douala. C’est en tout cas ce qu’a déclaré à la presse le directeur général du groupe, Gregory Querel au sortir de l’entretien avec Ferdinand Ngoh Ngoh.

L'agro-alimentaire camerounais en exposition à Yaoundé

Image
Par Assiatou NGAPOUT, Cameroon Tribune du 04/04/2013
L’ouverture officielle de la deuxième édition du Sialy s’est déroulée mercredi à l’esplanade de l’Hôtel de ville de Yaoundé.L’agro-industrie représente plus de 33% de la production industrielle nationale, 22,2% de la valeur ajoutée industrielle et près de 6% des exportations. Pourtant, le Cameroun peut mieux faire. Car il regorge d’énormes ressources naturelles qui ne demandent qu’à être valorisées. C’est dans cette optique que lors de l’ouverture solennelle de la deuxième édition du Salon international de l’industrie agro-alimentaire de Yaoundé (Sialy), le ministre des Mines, de l’Industrie et du Développement technologique (Minmidt), Emmanuel Bonde, accompagné de plusieurs membres du gouvernement, a tenu à sensibiliser les exposants sur l’importance de la transformation des produits locaux. Car selon le ministre, les produits agricoles sont plus rentables quand ils sont transformés et procurent ainsi plus d’emplois. …

Cinq tendances de l’entrepreneuriat selon la Fondation Kauffman

Image
Publié par la Fondation dans Actualités, Tendances le 4 avril 2013 La Fondation Kauffman, organisation active en entrepreneuriat aux États-Unis, a révélé cinq tendances que ce secteur devrait prendre en 2013.
1)      Malgré l’engouement pour le sociofinancement, cette source de financement par la foule sur le Web sera davantage utilisée par les PME que les grandes entreprises.
2)      L’enseignement de l’entrepreneuriat opérera un virage. Au lieu d’apprendre aux entrepreneurs à rédiger des plans d’affaires en classe, on les incitera à valider leur modèle d’affaires.
3)      Des écosystèmes entrepreneuriaux, ou start-up communities, réuniront investisseurs, entrepreneurs, maisons d’enseignements, afin de créer ensemble un lieu où il fait bon entreprendre.
4)      Les entrepreneurs comprendront que les investisseurs veulent plus que des idées; d’où la nécessité de prototypes et de consommateurs pour v…