5.27.2014

La Semry fête ses performances

La semry fête ses performancesPar Gregoire DJARMAILA et al, Cameroon Tribune, 26-05-2014
La réhabilitation de l'entreprise et l'exécution des travaux sur les deux digues saluées par les employés.
La direction générale et les employés de la société d’expansion et de modernisation de la riziculture de Yagoua (Semry) ont procédé, vendredi dernier, à la présentation du bilan des activités menées l’année dernière par leur entreprise.
2013 a été pour la Semry une année de réussite, après les inondations de 2012 ayant fortement plombé la production. 11 000 ha de superficie ont été exploités pour une production de près de 80 000 tonnes de paddy. Ce qui a valu le plus les félicitations des pouvoirs publics, c’est incontestablement l’exécution avec brio et dans les règles de l’art, des travaux de confortement de la digue-barrage de Maga. Fort de cette réussite, le gouvernement, à travers le ministère de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire (Minepat), vient de remettre à la Semry la conduite d’importants travaux sur le barrage et sur le long du Logone surtout le rechargement compacté de la digue longue de 38 km entre les villages Bidim et Djafga. Le directeur général s’est aussi félicité du fait du bouclage des travaux de la reconstruction des portions ayant cédé lors des crues de 2013 aux villages de Dougui et de Houmi. C’est donc avec optimisme que la Semry aborde 2014. À ce sujet Marc Samatana annonce que 4 engins de labour flambant neufs acquis en 2013 n’attendent que leur attelage bientôt disponible. En perspective, 7 500 ha doivent être réhabilités et les travaux y relatifs commencent en 2015. Le directeur général de la Semry a aussi profité de l’occasion pour fustiger certains maux qui tirent l’entreprise vers le bas. Il est alors très remonté contre l’incitation à la violence et à l’activisme. Il condamne sans réserve "la distraction, le gaspillage et le non-respect de la chose publique, l’inertie et la paresse, l’indiscipline se caractérisant par les retards, l’indisponibilité permanente aux postes et la consommation d’alcool et autres stupéfiants aux heures de service".>>>

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire