Nexttel, 3ème opérateur camerounais du mobile, a lancé la commercialisation de ses cartes SIM

Depuis le 12 septembre 2014, le troisième opérateur de la téléphonie mobile du Cameroun, Nexttel, a démarré la commercialisation de ses cartes SIM, en prélude au lancement officiel de son réseau télécom le 18 septembre prochain.
C’est l’affluence devant les «Nexttel Shop» de Yaoundé et Douala. Les usagers, en rang, attendent patiemment d’entrer en possession du précieux sésame
qui leur ouvrira les porte de la très attendue 3G. Prix de l’unité : 100 francs Cfa (0,19 dollars).
Afin que la majorité du pays puissent accéder à son réseau dès le premier jour, Nexttel, marque commercialisé par Viettel Cameroun, a ouvert 22 boutiques qui couvrent neuf des dix régions que compte le pays. Seule la région du Nord n’a pas encore d’agence commerciale, apprend-on.
Sur les 22 «Nexttel Shops» en activité, la région du Centre qui abrite Yaoundé, la Capitale camerounaise, démarrera avec sept points de vente, suivie de la région du Littoral avec cinq points de vente. L’Extrême-Nord, le Nord-Ouest et le Sud-Ouest débutent avec deux points de vente chacun, tandis que les régions de l’Adamaoua, l’Ouest et le Sud auront chacune un point de vente.
Pour l’instant, l’opérateur de téléphonie mobile n’a donné aucune information sur les tarifs de ses cartes de recharge. Nexttel devrait, dès son lancement, proposer des coûts 25% plus bas que ceux de ses concurrents. Soit la minute d’appel à près de 25 francs Cfa.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

30 Most Promising Young Entrepreneurs In Africa 2014

Course: Entrepreneurial and Small Business Development Strategies

When to Invest in Your Weaknesses (and When to Save Your Time and Energy)

Créer une entreprise individuelle au Cameroun

Cameroun: la nouvelle Loi de Finances 2012

Cameroon:Le budget programme comme atout

Frida Owinga’s seven tips for entrepreneurs wanting to be the next Dangote