1.01.2015

Le Mintp mieux outillé pour le partenariat public-privé

Par  Marilyne NGAMBO, Cameroon Tribune, 31-12-2014
Le personnel du ministère des Travaux publics vient de recevoir des notions pour la maîtrise du dialogue compétitif et de la négociation des partenariats.
Ce qu’il faut savoir pour mieux conduire les grands projets de développement nécessitant la participation des partenaires privés a été détaillé au cours d’un atelier de formation des responsables du ministère des Travaux publics,
ingénieur de l’Etat dans l’exécution des projets d’infrastructures. La session de formation ouverte lundi par le secrétaire général du ministère, Philémon Zo’o Zame, porte sur la conduite des dialogues compétitifs et les négociations des contrats de partenariat. Selon le directeur des études techniques des bâtiments et des autres infrastructures au Mintp, M. Tchouplaou, « le dialogue compétitif est l’étude des dossiers techniques que les différents partenaires privés soumettent pour répondre à une demande du partenaire public qui est l’Etat ou que sont les collectivités territoriales. » De manière pratique, « chaque partenaire privé apporte sa manière de voir, son organisation et le partenaire public doit pouvoir mettre en place une équipe pour évaluer, comparer ces offres et définir l’offre qui puisse répondre à son besoin. Par la suite, sont tenues des rencontres, des sessions de travail avec les partenaires privés et c’est ce cadre qu’on appelle dialogue compétitif», conclut-t-il.
L’atelier vise une bonne maîtrise du concept de partenariat public-privé, du préfinancement des projets, ainsi que du suivi des études et de la réalisation des projets ferroviaires, aéroportuaires, portuaires, autoroutières et des édifices publics. A l’issue de la formation, les responsables du ministère devraient donc acquérir la maîtrise de l’élaboration des instruments, des techniques d’analyses des projets et de sélection des partenaires, de l’analyse des modes de gestion des projets publics de grande envergure, de même que la maîtrise de leur montage et de leur gestion. Les principes d’élaboration des mécanismes de mise en œuvre des contrats de partenariat et de l’évaluation de leur faisabilité devront également avoir été acquis. La formation conduite avec l’assistance du Conseil d’appui à la réalisation des contrats de partenariat (Carpa) s’est achevé mardi.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire