Richard Bona :« Donner ce que j’ai de mieux : ma musique »

Par Rita Diba, Cameroon Tribune, 18-12-2013

Le bassiste camerounais s'est confié à Cameroon Tribune.

Après l’égalité des droits homme-femme en 2012, vous revenez pour la lutte contre le cancer…
D’abord, c’est toujours un plaisir de revenir chez moi. De plus, c’est un honneur pour moi de venir soutenir toutes ces causes. Selon une sagesse bouddhiste, c’est en donnant qu’on reçoit beaucoup et je pense que je reçois énormément.
Alors, je viens donner ce que je fais de mieux, ma musique. Je ne me sens pas libre quand je vois les autres souffrir, même à New York où je vis. C’est dans ma nature. Et ce séjour sera aussi l’occasion pour moi de passer les fêtes avec les orphelins, comme je l’ai fait l’année dernière.
 Vous revenez de plus en plus au Cameroun…
Une année c’est 365 jours et si je viens juste une fois, je trouve que ce n’est pas assez. En 2013, je suis allé au Japon deux fois par exemple. Donc, j’aimerais revenir deux ou trois fois au Cameroun. Ce pays est grand. J’aimerais ne pas seulement m’arrêter à Douala et Yaoundé, aller aussi à Bamenda, Dschang… Je vous promets que bientôt, je vais faire une tournée camerounaise complète. >>>

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

30 Most Promising Young Entrepreneurs In Africa 2014

Course: Entrepreneurial and Small Business Development Strategies

Créer une entreprise individuelle au Cameroun

Cameroun: la nouvelle Loi de Finances 2012

Cameroon:Le budget programme comme atout

Frida Owinga’s seven tips for entrepreneurs wanting to be the next Dangote