Les courtiers en quête de reconnaissance

Par Steve Libam, Cameroon Tribune, 23-12-2013

Un colloque organisé entre ces intermédiaires et les assureurs vendredi à Douala.

Rétablir un climat de confiance et une franche collaboration entre assureurs et courtiers en assurances. Objectif principal du colloque organisé ce vendredi 20 décembre à Douala entre Chanas Assurances et l’Association des Professionnels des Courtiers d’Assurances et de Réassurances du Cameroun (Apcar).
« Le marché des assurances a des acteurs. Et si ceux-ci ne collaborent pas dans de bonnes conditions, on a un marché qui fonctionne mal. Les courtiers sont importants dans la production. Ce sont les courtiers qui ont les clients que nous convoitons », déclare Henri Ewele, directeur général de Chanas Assurances. Les deux parties ont énoncé les griefs qu’ils se reprochent : manque de considération, peur de se faire « piquer » ses clients, mauvaise connaissance du métier, la concurrence déloyale qui vient des mandataires non agréés, la sous-tarification, les primes non payées à l’assurance au détriment du client, etc.
« L’association a le devoir de travailler pour l’éthique du courtage. Nous faisons des recommandations et demandons aux uns et aux autres de respecter la législation. Il y a des contrôles qui sont mis tout le temps en place. Nous avons une image à défendre. Les contrôleurs sanctionnent ceux qui ne font pas bien leur travail », explique François Adjahoung, de l’Apcar. >>>

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

30 Most Promising Young Entrepreneurs In Africa 2014

Course: Entrepreneurial and Small Business Development Strategies

Créer une entreprise individuelle au Cameroun

Cameroun: la nouvelle Loi de Finances 2012

Cameroon:Le budget programme comme atout

Frida Owinga’s seven tips for entrepreneurs wanting to be the next Dangote