Maïs, Manioc, Sorgho, un plan pour approvisionner les agro-industries

Par Josiane TCHAKOUNTE, Cameroon Tribune, 17-12-2013

Une convention de partenariat signée mardi à Yaoundé entre le Minader et une société brassicole.

Le ministre de l’Agriculture et du Développement rural (Minader), Essimi Menye, a signé mardi une convention de partenariat avec le directeur général de Guinness Cameroun S.A, Baker Makunda. Par cet accord, le gouvernement s’engage à fournir à l’entreprise brassicole, du maïs, du manioc et du sorgho comme matières premières pour son industrie.
Le ravitaillement se fera au travers du Projet d’investissement et de développement des marchés agricoles (Pidma) financé à hauteur de 50 milliards de F par la Banque mondiale. Le secteur de l’agro-business (entreprises de nutrition animale, boulangeries, minoteries, etc.) a exprimé un grand besoin de s’approvisionner localement. Cette demande, d’après les chiffres présentés par le coordonnateur national du Pidma, Thomas Ngué Bissa, est de l’ordre de 200 000 tonnes de maïs, 30 000 tonnes de sorgho et 1,4 million de tonnes de racines fraîches de manioc.
La première phase de mise en œuvre du Pidma couvre la période 2014-2019. Pour le Minader, c’est un projet qui va permettre de développer « l’agriculture contractuelle ». >>>

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

30 Most Promising Young Entrepreneurs In Africa 2014

Course: Entrepreneurial and Small Business Development Strategies

When to Invest in Your Weaknesses (and When to Save Your Time and Energy)

Créer une entreprise individuelle au Cameroun

Cameroun: la nouvelle Loi de Finances 2012

Cameroon:Le budget programme comme atout

Frida Owinga’s seven tips for entrepreneurs wanting to be the next Dangote