Deux émissaires chez le PM

Par Jean Francis BELIBI, Cameroon Tribune
Responsive image
Philemon Yang a reçu hier un envoyé spécial du président vietnamien et le directeur régional de l’UNESCO arrivé en fin de séjour.

Près de quarante-cinq minutes. C’est le temps qu’a duré hier soir l’entretien entre le Premier ministre, chef du gouvernement,
Philemon Yang et la délégation vietnamienne conduite par S.E. Vu Hong Nam, qui était porteur d’un pli fermé du président Trân Dai Quang de la République socialiste du Vietnam destiné au président Paul Biya. A l’issue de la rencontre, il s’est félicité de la qualité des relations entre les deux pays qui datent de 45 ans. « Nous nous félicitons des efforts déployés par les autorités camerounaises pour le renforcement de la coopération avec le Vietnam », a indiqué l’hôte du chef du gouvernement qui était à la tête d’une délégation d’une dizaine de personnes. Il a indiqué que son pays est prêt à accompagner le Cameroun dans le développement de secteurs comme l’agriculture, la production des machines, l’exploitation minière et les télécommunications. « Le Vietnam est prêt à apporter son soutien au Cameroun dans sa marche vers l’émergence à l’horizon 2035 », a déclaré S.E. Vu Hong Nam.
Plus tôt dans la matinée, Philemon Yang s’est entretenu avec le directeur du Bureau régional multisectoriel de l’UNESCO à Yaoundé, Loïtéohin Félix YE. Arrivé en fin de séjour au Cameroun, celui dont les compétences s’étendaient également en Guinée équatoriale, en Angola, en République centrafricaine, au Tchad et à Sao Tome et Principe est venu réitérer au chef du gouvernement le soutien de cette structure des Nations unies dans la recherche d’une solution définitive à la crise que connaît l’école dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest depuis quelques mois. A l’intention des parents concernés, il a redit la nécessité d’envoyer les enfants à l’école « car il ne fait plaisir à aucun parent de voir son enfant ne pas aller à l’école ». Pour cela, l’UNESCO, en « constant échange avec le gouvernement », est prête à apporter sa contribution pour que les séances de rattrapage qui ont lieu en ce moment dans le Nord-Ouest et le Sud-Ouest, se déroulent dans de meilleures conditions, a-t-il indiqué.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

30 Most Promising Young Entrepreneurs In Africa 2014

Créer une entreprise individuelle au Cameroun

Course: Entrepreneurial and Small Business Development Strategies

When to Invest in Your Weaknesses (and When to Save Your Time and Energy)

Cameroon:Le budget programme comme atout

Cameroun: la nouvelle Loi de Finances 2012

Frida Owinga’s seven tips for entrepreneurs wanting to be the next Dangote