6.02.2016

ça bouillonne à Douala dans la Recherche

Par Alliance NYOBIA, Cameroon Tribune
Résultat de recherche d'images pour "4es Journées de l’excellence de la recherche scientifique et de l’innovation du Littoral."La ville abrite les 4es Journées de l’excellence de la recherche scientifique et de l’innovation du Littoral.
Une piste d’atterrissage mobile d’urgence, pour des avions dont les roues seraient bloquées au moment d’amorcer la descente vers le sol. Roger Mbiapo a retenu l’attention de plusieurs personnes avec sa maquette en bois à la Place
du gouvernement hier, 1er mai 2016. Ce chercheur indépendant venait là présenter son invention dans le cadre de la 4e édition des Journées de l’excellence de la recherche scientifique et de l’innovation du Littoral (Jersi/Lt). Evénement étalé sur trois jours, au cours desquels les chercheurs de la région exposent leurs découvertes.
A l’ouverture, les visiteurs ont également pu découvrir du savon de toilette à la spiruline (une algue) fabriqué par l’Institut des Sciences halieutiques de Yabassi, qui a élaboré aussi une méthode bio de conservation du poisson (grâce à des fours améliorés). Des variétés de plantain et des plants de palmier à huile à haut rendement, des produits alimentaires issus de la transformation du cacao, etc. sont également visibles sur les stands. Visiblement, les chercheurs ont voulu répondre présent à l’appel lancé par le Minresi à travers le Centre régional de la recherche scientifique et de l’innovation (Crri) du Littoral.
La directrice du Crri, Dr Aurélie Nyaka Ngobisa, invite les populations à prendre connaissance de « ce qui sort de nos laboratoires » pendant ces Jersi/Littoral, le travail des hommes et femmes de science pouvant être source de bien-être pour tous. Elle a cependant déploré les contraintes, « voire les goulots d’étranglement » qui persistent sur le chemin des chercheurs : contraintes budgétaires et financières, baisse des investissements, etc. D’où un appel lancé aux entreprises, mais aussi le souhait de voir l’innovation stimulée, notamment en agriculture.
Pour ce qui est des entreprises, la représentante du Minresi, Mme Ntonifor, s’est réjouie que quelques-unes aient pris des stands à cette « plateforme d’exposition des savoir-faire de la recherche scientifique ».
Njikam Aboubakar, représentant du gouverneur du Littoral, se félicitera pour sa part de la tenue des Jersi, « occasion de rendre visibles et lisibles » les travaux des chercheurs, qui contribuent à leur manière à la croissance économique. « C’est grâce au savoir et au savoir-faire que toute société peut prétendre au progrès », a-t-il déclaré.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire