4.23.2015

Des journalistes se mettent à la statistique

Résultat de recherche d'images pour "statistiques au Cameroun"Par Sorèle GUEBEDIANG, Cameroon Tribune
Le  séminaire ouvert par la section camerounaise de l’Upf hier  à Yaoundé, vise à améliorer le traitement de l’information.
« L’absence des statistiques m’a parfois empêché d’être convaincant dans la rédaction d’un article de presse sur un fait économique ou de santé. Cette situation me donne souvent l’impression que mon papier ne s’appuie pas sur des chiffres concrets ». Dixit Thierry Ndong, journaliste et directeur de publication d’un organe de presse. « Dans un dossier de presse reçu au cours
d’un événement, j’avais du mal à exploiter les données statistiques sur une maladie », confie un autre. Une difficulté d’exploitation des statistiques qui contraste avec la régularité de ce type de données. Pour y remédier, la section Camerounaise de l’Union internationale de la presse Francophone (UPF) a décidé de prendre le taureau par les cornes. C’est ainsi qu’elle organise depuis hier à Yaoundé, une session de formation sur « l’Information statistique dans le traitement journalistique».

Comme l’a appliqué Joseph Tedou, directeur de l’Institut national de la statistique au Cameroun (INS) à l’ouverture des travaux, « cette session tombe à pic dans la mesure où il y a un déficit de communication en la matière puisque les chiffres ne sont toujours pas disponibles. Nous avons pensé qu’en travaillant avec les professionnels des médias, cette équation sera résolue en vue de l’amélioration à l’accès à une information statistique qui est un droit. » A sa suite, Daniel Byk, consultant international en statistiques, formateur, les notions qui seront inculquées aux participants vont aussi améliorer la bonne gouvernance à travers  une meilleure utilisation de la statistique. Il a été demandé aux journalistes de toujours s’assurer de la crédibilité de l’auteur des statistiques pour ne pas prêter le flanc à la manipulation. Cette formation bénéficie du soutien de l’Institut statistique de Luxembourg et de la  coopération Allemande. Ceci permettra aux journalistes de devenir des utilisateurs expérimentés en manipulation des chiffres.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire