12.29.2015

Interview: «Cette mesure permet à un renforcement des échanges d’affaires»

Mohamadou Moustapha, Directeur des Affaires d’Asie et des Relations avec l’Organisation de la Coopération Islamique, Ministère des Relations extérieures.

Quelles sont les opportunités pour le Cameroun relative à la décision indonésienne d’exemption de visa ?
L’Indonésie est de plus en plus intéressée par le continent africain et s’est engagé à rendre la coopération avec le Cameroun plus concrète. A cet effet, les secteurs minier
, agricole et commercial sont considérés comme prioritaires pour les investisseurs indonésiens. Cette mesure constitue donc une opportunité d’affaires pour les investisseurs camerounais qui auront des facilités consulaires pour établir des joint-ventures avec leurs homologues indonésiens dans les domaines sus évoqués. Cette mesure pourrait ainsi permettre à un renforcement des échanges d’affaires entre les opérateurs économiques indonésiens et Camerounais.
Elle règle l’handicap sérieux au déplacement des personnes à savoir l’obtention de visa, l’Indonésie ne disposant pas de représentation diplomatique et consulaire à Yaoundé et les camerounais étant jusqu’ici obligés de se rendre à Abuja pour ces formalités. Il est indéniable que cette situation constituait un fardeau en termes de coût financier, de temps sans compter le poids psychologique lié au fait de se rendre dans un pays étranger fut-il voisin au Cameroun. En somme, cette mesure favorisera la coopération et la connaissance mutuelle entre les ressortissants des deux pays.
Quel est l’état des relations entre le Cameroun et l’Indonésie ?
Le Cameroun et l’Indonésie entretiennent des relations diplomatiques depuis le 16 juin 1992. S.E.M. Sudirman Haseng est l’actuel Ambassadeur Extraordinaire et Plénipotentiaire de l’Indonésie au Cameroun avec résidence à Abuja. Il a présenté les copies figurées de ses lettres de Créances au Ministre des Relations Extérieures le mardi 29 mars 2011. Le Cameroun n’a pas de représentation diplomatique en Indonésie. C’est l’ambassade du Cameroun en Chine qui couvre ce pays. L’Indonésie et le Cameroun sont membres des Organisations internationales et regroupements tels que : l’ONU, l’Organisation de la Coopération Islamique, le Groupe des Non-alignés, le Groupe des 77 et l’Organisation mondiale du Commerce.
Les échanges de visites ne sont pas très intenses entre les deux pays. Néanmoins, du côté indonésien, une délégation du Ministère de l’Agriculture de ce pays a visité le Cameroun entre avril et mai 2008 dans le but de renforcer les relations pour une amélioration de la qualité de la production de l’huile de palme camerounais.
Une délégation d’hommes d’affaires indonésiens, conduite par Monsieur Lasro Simbolon, Directeur Afrique au Ministère des Affaires Etrangères de la République d’Indonésie, à effectué une visite au Cameroun du 17 au 19 septembre 2013. En 2005, une délégation d’experts camerounais a participé au Sommet Afrique-Asie convoqué à Jakarta en 2005, pour commémorer le 50e anniversaire de la Conférence de Bandung.
Le Cameroun participe régulièrement au niveau des experts et au niveau ministériel, a la rencontre Forest Eleven. Au niveau ministériel, le Ministre des Forets et de la Faune a représenté le Cameroun à la Conférence qui, après renvoi par la partie indonésienne, s’est finalement tenue en 2011. De même, les acteurs publics et autres operateurs économiques privés ont pris part à l’AGRINEX International Expo 2009 à Jakarta du 13 au 15 mars 2009. Les deux pays entretiennent des relations commerciales informelles de longues dates, mais celles-ci restent importantes.
Le Cameroun exporte vers l’Indonésie du coton brut, du bois et des écorces de plantes et importe des machines appareils mécaniques, des matières plastiques, des ouvrages en fonte, du fer, de l’acier, des chaussures, des parfums et cosmétiques, du savon, du cuir, des produits chimiques, des poudres et explosifs, des véhicules, des tracteurs, des graisses et huiles animales ou végétales. La balance commerciale reste déficitaire au détriment du Cameroun.
Comment capitaliser les opportunités de coopération avec l’Indonésie, en vue de booster la croissance économique du Cameroun ?
L’Indonésie est un pays au poids démographique et économique très important et pourrait constituer un axe important de la politique de diversification des partenaires du Cameroun. Dans son discours prononcé devant le corps diplomatique accrédité à Yaoundé à l’occasion de la cérémonie de présentation de vœux au Président de la République en janvier 2008, le Chef de l’Etat, S.E. Paul Biya, a invité le Gouvernement à l’appropriation du modèle Asiatique, et parmi ces cinq modèles, il a cité l’Indonésie en troisième position.
A cet égard, il revient aux hommes d’affaires camerounais de saisir cette opportunité en s’appropriant du cadre posé par le Chef de l’Etat et en menant des actions à l’instar de l’organisation d’un forum sur les opportunités d’investissements au Cameroun qui pourraient permettre au Cameroun de bénéficier des expériences réussies de l’Indonésie en matière agricole, commerciale, industrielle et touristique. Les chambres consulaires devraient être mises à cet égard à contribution, à l’effet de mobiliser les operateurs économiques camerounais d’affaires, celle-ci étant encadrée et soutenue par l’Etat.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire