12.13.2015

Infrastructures routières: La BAD évalue ses investissements

Résultat de recherche d'images pour "MINTP NGANOU  BAD 2015"Le ministre des Travaux publics a récemment fait le point avec le représentant de l’institution au Cameroun. La Banque africaine de Développement (BAD) conduit et finance de nombreux projets d’infrastructures au Cameroun. Pour ceux relevant du ministère des Travaux publics (Mintp), on note le projet d’aménagement de la route Batchenga-Ntui-Yoko-Lena,
celui de la route Kumba-Mamfé et du tronçon Numba-Bachuo Akagbé. L’institution financière réalise aussi des programmes de réhabilitation, notamment celle de la section Yaoundé-Babadjou, la route Bamenda-Batibo-Numba. Un projet de construction de l’axe Manfé-Ekok est aussi en cours. D’autres programmes sont envisagés, il s’agit des travaux d’aménagement du tronçon Maroua-Bogo-Maga-Pouss, long de 93 kilomètres et l’aménagement de l’axe Grand-Zambi dont le linéaire est de 55 kilomètres. On prévoit également la mise en place des infrastructures et dispositifs de pesage et de contrôle des charges entre Yaoundé et Babadjou.
Le point de tous ces travaux était au menu de l’audience que le ministère des Travaux publics (Mintp), Emmanuel Nganou Djoumessi, a accordée à l’administrateur du Groupe Afrique centrale auprès de la BAD, le 24 novembre dernier. Selon Léonard Sentore, les discussions ont porté notamment sur l’état d’avancement des travaux et les difficultés rencontrées sur le terrain. Il a aussi été question avec le Mintp, d’analyser comment améliorer l’implémentation de ces projets et mettre tout en œuvre pour accélérer les travaux. L’autre sujet à l’ordre du jour portait sur l’état de la coopération existant entre le Cameroun et l’institution financière. Concernant les projets proprement dits, la route Batchenga-Ntui-Yoko-Lena est longue d’environ 598 kilomètres, le coût global de ce projet d’aménagement est estimé à 258 milliards de F. Le document technique indique que la procédure d’attribution des marchés est en cours pour les lots 2 et 3 de la route. Pour les autres lots également, le processus de contractualisation des travaux et de maîtrise d’œuvre est en cours. Le projet d’aménagement de la route Kumba-Mamfé porte sur un linéaire de 151 km, pour un montant global de 69,19 milliards de F.
Avec son linéaire de 65 km, l’avancement des travaux de la route Bamenda-Batibo-Numba  se situe globalement autour de 96% avec une consommation des délais de 97%. Concernant le projet d’aménagement de la route Numba-Bachuo-Akagbé, les travaux de construction financés à hauteur de 33 milliards de F environ sont achevés à ce jour. Le taux d’exécution du projet de construction de la route Mamfé-Ekok  est de 93% pour ce qui est de la construction du pont, il est presque achevé.
Par josy MAUGER, Cameroon Tribune

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire