8.05.2016

Union africaine : Les leçons du sommet de Kigali

Résultat de recherche d'images pour "27e Conférence de l’Union africaine"Par Grégoire DJARMAILA, Cameroon Tribune
La désignation de Suzanne Mengue Ntyam Ondo au poste de juge à la Cour africaine des Droits de l’Homme et des peuples constitue une bonne moisson du Cameroun à ces assises.
La 27e Conférence de l’Union africaine vient de se tenir à Kigali au Rwanda du 10 au 18 juillet 2016. La délégation camerounaise à ces assises était conduite par Lejeune Mbella Mbella, ministre des Relations extérieures. Même si le processus
de renouvellement de l’Exécutif de la Commission a été reporté en janvier 2017 faute de consensus, le sommet de Kigali a abouti sur d’importantes décisions. Dans leur quête de recherche des financements alternatifs pour l’Organisation, les dirigeants africains ont pris la décision d’introduire un nouveau système de contribution statutaire qui mettra un terme au précédent, avec la méthode de prélèvement de 0,2% des taxes d’importation annuelles de chacun des Etats membres. Dans le domaine de l’intégration continentale, les Chefs d’Etat ont appelé à l’accélération et à l’encadrement plus prononcé du projet de Zone de Libre Echange Continentale (ZLEC), pour faire face à la menace de razzia que représentent des productions des industries non africaines qui se profilent à l’horizon, notamment dans le cadre des projets d’Accord de partenariat économique. La remise solennelle et symbolique des premiers exemplaires du passeport africain aux Présidents Paul Kagame du Rwanda et Idriss Deby Itno du Tchad constitue également une grande avancée dans l’optique dans l’ambitieux projet de la libre circulation des personnes et des biens à l’intérieur du continent africain. Le Sommet de Kigali consacre enfin une victoire du Cameroun au plan diplomatique avec l’élection de Suzanne Mengue Ntyam Ondo, conseillère à la Cour Suprême au poste de juge à la Cour africaine des Droits de l’Homme et des Peuples qui siège à Arusha en Tanzanie. Les conclusions et les leçons de ces assisses sont présentées et analysées par le ministre des Relations Extérieures.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire