7.12.2016

Plus de 6000 postes à pourvoir au sein de la Fonction publique camerounaise

Résultat de recherche d'images pour "minfopra"(Investir au Cameroun) - Le ministre camerounais de la Fonction publique et de la Réforme administrative (Minfopra), Michel Ange Angouing, vient de procéder au lancement d’une série de 13 concours directs, en vue du recrutement de jeunes diplômés à la Fonction publique. Plus de 1000 postes sont ainsi à pourvoir dans les secteurs tels que les Postes et Télécoms, la comptabilité matière, l’agriculture
ou encore les eaux forêts…
Selon les responsables de ce département ministériel, environ 1000 postes supplémentaires seront bientôt ouverts dans les filières mines et géologie, documentation, élevage et pêche, cadastre, génie civil, sage-femme, météorologie, etc.
Dans le même temps, renseigne-t-on au Minfopra, près de 4000 places seront briguées cette année par les jeunes Camerounais pour l’entrée dans les écoles normales supérieures du pays, pour une formation d’enseignant ouvrant directement les portes de la Fonction publique.
Pour rappel, au Cameroun, pays dans lequel le chômage sévit à l’Etat endémique, la Fonction publique est le principal pourvoyeur d’emplois. A ce jour, elle compte environ 270 000 agents exerçant dans la quasi-totalité des secteurs d’activités, pour une masse salariale mensuelle qui atteint 100 milliards de francs Cfa.
Afin de réduire cette masse salariale jugée exorbitante, plusieurs recensement des agents de l’Etat ont permis de révéler d’importants réseaux de fraudes sur le fichier solde de l’Etat, et dont le démantèlement a parfois permis d’économiser jusqu’à 5 milliards de francs Cfa par mois.
BRM

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire