7.28.2016

Le projet « E-national higher education » voit le jour!

Résultat de recherche d'images pour "« E-national higher education » cameroun"La mise en œuvre du projet « E-national Higher Education » a démarré mercredi et contribue à la Réduction du fossé  numérique


Par Azize MBOHOU, Cameroon Tribune
Plus qu’une question de semaines et chaque étudiant, régulièrement inscrit dans une université camerounaise (publique ou privée), aura à la disposition un ordinateur-portable. Le don est du chef de l’Etat. En effet, Paul Biya accorde 500 000 ordinateurs à tous les étudiants camerounais. Ce précieux geste présidentiel est l’une des composantes
du programme « E-national higher education », dont les bases avaient été jetées le 18 juin 2015 à Beijing en Chine. C’était entre le ministre de l’Economie du Cameroun et celui du Commerce de la Chine, en présence des Premiers ministres des deux pays. Sur hautes instructions du président de la République donc, le ministre de l’Enseignement supérieur (MINESUP), le Pr Jacques Fame Ndongo, a procédé mercredi à Yaoundé à la signature d’une convention y relative avec le représentant de la société chinoise Sichuan Télécom Construction Engineering Co. Ltd, Li Jigou.

Dans toute sa déclinaison concrète, le projet « E-national higher education », généralisera et systématisera l’usage des Technologies de l’information et de la communication par les étudiants camerounais. Plus clairement, en sus du don d’ordinateurs, cet outil futuriste dotera chacune des huit universités d’Etat (y compris l’Université inter-Etats Cameroun-Congo à Sangmélima) d’un Centre de développement du numérique universitaire. C’est un cadre ultra-moderne dont le curseur de fonctionnement se pose sur « le renforcement substantiel de l’enseignement à distance, la numérisation de l’administration universitaire, le travail collaboratif en réseau dans les universités et l’interconnexion sécurisée des universités publiques et privées au Cameroun », a souligné le MINESUP. Le coût de l’ensemble du projet d’une durée de trois ans est de 75  milliards de F, prêt concessionnel par la Chine au Cameroun. D’ailleurs, le président de la République a signé hier un décret habilitant le MINEPAT, à signer avec Eximbank-Chine, l’accord de prêt  du montant susmentionné.

Il importe de signaler que le volet « don d’ordinateur » est un acte ponctuel du chef de l’Etat qui ne concerne que l’année académique 2016-2017. Par ailleurs, il est la matérialisation au sein de l’Enseignement supérieur du « Plan d’urgences Spécial Jeunes », décidée par Paul Biya le 10 février 2016 et pilotée par le ministre de la Jeunesse et de l’Education civique. Les 75 milliards de F s’ajoutent donc aux 102 milliards de F destinés au « Plan Spécial Jeunes ».

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire