7.19.2016

Comment vendre plus au Nigeria

Par Michèle FOGANG, Cameroon Tribune
Résultat de recherche d'images pour "business cameroun nigeria"En prélude au forum d’affaires annoncé dans les mois à venir, le gouvernement et le secteur privé élaborent des stratégies pour conquérir l’espace commercial voisin.


Avec 170 millions de consommateurs et un fort potentiel économique, le Nigeria constitue un marché capital pour le Cameroun. Seulement,
la balance commerciale entre le Cameroun et son voisin est en défaveur du Cameroun, lequel veut réduire le gap à défaut de le combler. Le forum d’affaires Cameroun-Nigeria annoncé apparaît comme une occasion de conquérir l’espace commercial nigérian et partant, y gagner des parts de marché. Pour réussir sa conquête, le Cameroun affûte ses armes. C’est la participation au forum d’affaires qui a constitué la toile de fond de la réunion interministérielle élargie au secteur privé tenue mercredi dernier à Yaoundé. Autour du ministre de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire (Minepat), Louis Paul Motaze, plusieurs autres membres du gouvernement. « Il s’agit pour notre pays de ne pas ignorer qu’il a à ses frontières un marché de plus de 170 millions d’habitants. Des relations existent bien sûr, mais elles sont essentiellement informelles. Il faut aller plus loin en multipliant les secteurs d’affaires », a déclaré le Minepat.

Le forum d’affaires Cameroun-Nigeria vise à renforcer les échanges commerciaux et les investissements entre les deux pays. De manière spécifique, il sera question entre autres, d’établir des partenariats d’affaires, de finaliser les discussions en cours relatives à la levée des barrières non-tarifaires au commerce et les modalités d’opérationnalisation, de l’accord commercial du 3 mai 2016 entre les deux pays, objet du forum. Aucune date n’a été donnée concernant la tenue du forum. Mais déjà, l’on apprend que le grand rendez-vous commercial s’étendra sur trois jours et se tiendra à la fin du troisième trimestre de l’année. Les secteurs d’activités qui intéressent le Cameroun ont déjà été identifiés et ont fait l’objet de chaudes discussions. Il s’agit de l’agriculture, l’élevage, l’agro–industrie, l’artisanat et les services.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire