5.27.2016

Dématérialisation des procédures: le guide de l’usager disponible

 Par Josy MAUGER, Cameroon Tribune
Le document permettant aux opérateurs économiques d’accéder aux informations liées à l’import et à l’export vise à la réduction du temps et des coûts.

Réduction de coût, gain de temps, sécurisation des transactions, transparence, traçabilité des opérations et disponibilité des informations en temps réel, sont autant d’avantages dont vont désormais bénéficier les opérateurs économiques et autres usagers opérant dans le domaine du commerce extérieur. Grâce au guide des procédures dématérialisées
du commerce extérieur déjà disponible en ligne et en version papier. Le ministre du Commerce (MINCOMMERCE), Luc Magloire Mbarga Atangana a présidé hier à Yaoundé, la cérémonie officielle de lancement de ce document de près de 200 pages. Il va contribuer à simplifier les démarches, pour l’opérateur. Le guide de l’usager est un moyen de fluidifier les opérations avec pour objectif final, la facilitation des échanges. Autre avantage de l’instrument, l’amélioration du climat des affaires au Cameroun. L’élaboration de ce guide étant d’ailleurs l’une des recommandations issues de la 7e session du Cameroun Business forum (CBF) tenue en mars dernier dans la ville de Douala.

Pour le directeur général du Guichet unique des opérations du commerce (GUCE), Isidore Biyiha, la mise en ligne des procédures dématérialisées est une solution innovante concernant une dizaine de départements ministériels. Un système qui va irrémédiablement  changer le système et le fonctionnement des opérations de commerce extérieur. Concernant le guide, l’usager va y trouver des informations sur les procédures exigibles, les textes juridiques liés aux opérations, les documents à fournir pour une quelconque transaction, les coûts, les délais, les formulaires, le déroulement, les pratiques de chaque procédure ainsi que les différents intervenants. Les opérateurs économiques apprécient déjà la disponibilité  de ce guide. Pour El Hadj Oumarou, coordonnateur du Bureau de gestion du fret terrestre (BGFT), ce document va changer beaucoup de choses. « Tout d’abord, il  va réduire drastiquement les délais. Avant, tout était manuel on se retrouvait avec un tas de paperasses. En plus, on marchait d’un point à l’autre pour trouver les intervenants. Avec ce document, on peut rester au bureau et se connecter sans soucis », se réjouit l’opérateur économique. Il parle également des coûts qui seront réduits au niveau des opérations et les contacts physiques qui seront bien limités.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire