5.19.2016

Déclaration de la Conférence « investir au Cameroun, Terre d’Attractivités »

Conférence Economique Internationale de Yaoundé : succès sur toute la ligne Propositions d’actions
Réunies à Yaoundé du 17 au 18 Mai 2016 à l’invitation de S.E.M Paul BIYA Président de la République du Cameroun, dans le cadre de la Conférence Economique Internationale de Yaoundé intitulé « Investir au Cameroun, Terre d’attractivités »
I)   Les hautes personnalités du monde des Affaires de l’Economie, de la Finance Internationale
et du monde Politique saluent cette initiative dont le format inédit a permis d’allier réflexions en plénière aux rencontres en ateliers entre porteurs de projets tant publics que privés et investisseurs étrangers et nationaux. Cette conférence a ainsi  créé un véritable marché des investissements.
II)  Les hautes personnalités ont eu, dans une atmosphère franche et cordiale, des échanges approfondis sur la contribution du secteur privé à la croissance de l’Afrique en général et plus spécialement du Cameroun.
III)   A l’issue des interventions en plénière et des échanges dans les tables rondes, les hautes personnalités ont adopté les recommandations ci-après pour un plan d’action en réponse à l’appel et aux attentes, du Président de la République, contenus dans son discours d’ouverture :
1) Prendre acte des recommandations formulées pendant ces deux jours pour favoriser l’investissement privé qui est au cœur de toute croissance.
2)  Renouveler l’engagement d’être davantage encore aux cotés des acteurs du secteur privé pour faciliter leurs démarches et les accompagner dans la réalisation effective de leurs projets au Cameroun.
3)  Prendre les mesures prioritaires ci-après :
3.1- Mise en place à un niveau approprié, d’un conseil léger pour le suivi du financement et de la réalisation des projets identifiés et présentés au cours de la Conférence ;
3.2-  Facilitation de  l’obtention des visas pour les hommes d’affaires avec dématérialisation des démarches (mise en place d’une procédure de visa online) et, en attendant, l’octroi généralisé des visas au débarquement ;
3.3-   Création des zones économiques spéciales;
3.4-   Encouragement des investissements privés par des facilités fiscales et administratives et une administration plus performante ;
3.5-  Renforcement des liens avec les pays voisins de la CEMAC et du Nigéria, pour accroître la taille du marché régional.
4)    Prendre des actions dans l’intérêt des camerounais. C’est bien pour eux et avec eux que le décollage économique du Cameroun doit être accéléré. A cet égard, il importe de :
4.1  Mettre l’homme au cœur de toute initiative économique en veillant notamment à ce que chaque projet contribue réellement à l’emploi et à l’amélioration des conditions de vie des populations ;
4.2 Favoriser une croissance et un développement durables respectueux de la nature et des générations à venir ;
4.3   Accélérer la formation des jeunes générations aux nouvelles technologies qui sont créatrices d’emploi ;
4.4  Accélérer la formation professionnelle des techniciens et des ingénieurs, si indispensables à l’industrialisation du pays, notamment pour les projets structurants et notre économie agricole.
IV) Les hautes personnalités du monde des Affaires de l’Economie, de la Finance Internationale et du monde Politique réunies à Yaoundé se feront les porte-parole de ce qu’ils ont entendu, vu et vécu au cours de ces deux jours d’intenses et fructueux échanges. Elles remercient les autorités camerounaises et les populations de Yaoundé pour leur accueil.

 Fait à Yaoundé le 18 Mai 2016
Télécharger le communiqué de presse

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire