4.07.2016

Le dividende démographique, une opportunité pour l’émergence du Cameroun?

Le dividende démographique, une opportunité pour l’émergence du Cameroun
Le dividende démographique, une opportunité pour l’émergence du CamerounUne réunion interministérielle sur le thème «le dividende démographique : quelles opportunités pour l’émergence du Cameroun à l’horizon 2035 ? » a regroupé autour du Directeur Général de la Planification et de l’aménagement du Territoire au MINEPAT, Janvier OUM ELOMA, la représentante du Fonds des Nations unies pour la population (UNFPA), un représentant de l’Institut africain de politique de développement (AFIDEP) et plusieurs représentants des administrations sectorielles. C’était le 05 avril 2016 à l’immeuble rose - Yaoundé.
En ouvrant les travaux au nom du Ministre de l’Economie, de la Planification et de
l’Aménagement du Territoire, Janvier OUM ELOMA a fait savoir que cette rencontre, qui est la première étape d’un processus, vise à examiner les actions menées par le Cameroun en vue d’atteindre le dividende démographique et de définir de manière concertée les orientations stratégiques pour bénéficier de cette plus-value.
 
En effet, les experts définissent le dividende démographique comme étant l’accélération de la croissance économique résultant des changements dans la structure par âge de la population dus à la baisse consécutive de la fécondité et de la mortalité. Cette baisse se traduit par une diminution de la population jeune (moins de 15 ans) à forte dépendance et un accroissement de la population en âge de travailler (15 à 59 ans). Ce phénomène induit donc une diminution des investissements sociaux nécessaires pour répondre aux besoins des groupes jeunes et créer une opportunité de croissance économique.
Le Cameroun, dont la population de moins de 15 ans représente 43% de la population totale, doit investir sur cette catégorie pour prétendre bénéficier du dividende démographique dans quelques années. Et les secteurs sur lesquels il faut agir sont : la santé, l’éducation, l’emploi et la gouvernance. Conscient des ces enjeux, le Comité des représentants permanents de l’Union Africaine a choisi de concentrer le thème du sommet de l’UA de 2017 sur le dividende démographique et l’emploi des jeunes, a affirmé la représentante de UNFPA au Cameroun, Barbara SOW. Les Nations Unies quant à elles, se proposent d’accompagner le Cameroun et toutes les parties prenantes pour une réponse unie et holistique pour accroître les chances d’obtenir le dividende démographique, rassure Barbara SOW.
C’est d’ailleurs ce qui justifie la présence du Pr. Elylya Zulu, Directeur exécutif de l’Institut africain de politique de développement (AFIDEP). Des échanges approfondis auront lieu, tout au long de cette semaine, entre ce dernier et les experts nationaux dans les secteurs concernés par le dividende démographique. Ces échanges visent à déterminer les actions clés susceptibles de permettre au Cameroun de bénéficier du dividende démographique. La restitution générale regroupera tous les acteurs le 08 avril prochain à l’immeuble rose – Yaoundé.
Source: MINEPAT

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire