4.19.2016

Le DG des Douanes rencontre les opérateurs à Douala

Par Mireille ONANA, Cameroon Tribune
Edwin Fongod Nuvaga a promis entre autres mesures l’allègement de certains contrôles.
Résultat de recherche d'images pour "Le DG des Douanes rencontre les opérateurs à Douala cameroun"Lors de la rencontre de  jeudi dernier, 14 avril 2016, entre le directeur général des Douanes et les opérateurs maritimes (commissionnaires en douanes agréés, aconiers et consignataires), il a été question de lever le voile sur quelques soucis soulevés par ces partenaires de l’administration. Notamment : trop de contrôles dans le processus d’enlèvement
des marchandises, le manque de fluidité dans la facturation en ligne et la vente aux enchères.
Quelques avancées ont été notées : l’amende sur l’enlèvement tardif a été levée, Douala international terminal (DIT) a pris des engagements pour l’amélioration de la qualité de la facturation en ligne et des mesures seront prises pour clarifier certaines situations en ce qui concerne les ventes aux enchères. Pour Edouard Fochive, directeur général de 2M, « le domaine portuaire est un lieu de passage des marchandises et donc le véritable problème est de tirer le flux vers l’extérieur de même que vers l’intérieur. D’autre part, il faut permettre aux importateurs d’entrer en possession de leur marchandise le plus rapidement possible ».
Pour Edwin Fongod Nuvaga, cette rencontre est une continuité du forum douane-entreprises. Il a expliqué qu’à chaque fois qu’il y a de nouvelles orientations, il est nécessaire de venir en discuter avec les partenaires privilégiés des Douanes. De même qu’en cas de difficultés, il est important de trouver des solutions ensemble. Il a annoncé que les chefs de secteur vont mettre sur pied des commissions pour relancer la vente aux enchères.
Le DG des douanes a aussi profité de l’occasion pour rappeler que le port n’est pas un espace  de stockage des marchandises. Lorsque celles-ci ont déjà mis plus de temps que prévu, il faut procéder à leur vente aux enchères. En conclusion, toutes les mesures seront prises pour  maintenir le partenariat entre les services de  la douane et les opérateurs maritimes.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire