3.28.2016

Coopération Cameroun-Koweït : Développer les échanges commerciaux entre les deux pays

Le Ministre Délégué auprès du Ministre de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du Territoire, YAOUBA Abdoulaye a eu une séance de travail ce mercredi 23 mars, avec la délégation des parlementaires koweitiens en visite au Cameroun. Les échanges ont porté sur la densité de la coopération économique entre le Cameroun et l’Emirat du Koweït qui existe depuis les indépendances
. YAOUBA Abdoulaye a saisi l’occasion pour présenter quelques projets majeurs ayant bénéficié des financements koweitiens. C’est par exemple le cas du projet routier Ayos-Bognis, tronçon Ayos-Abong Mbang ; la route Yaoundé-Kribi, tronçon Yaoundé-Olama, s’agissant des projets déjà clôturés, mais également, le projet de construction du lycée technique d’Ekounou et le corridor Sangmelima (au Cameroun)-Wesso (au Congo), tronçon Bikoula-Djoum, pour les projets en cours de réalisation.
Le Chef de la délégation des parlementaires koweitiens, Saud Nashmir AM AL HURAIJI, a apprécié cette coopération bilatérale que son pays compte développer, en multipliant les financements pour les projets d’infrastructures qui seront directement au service des populations. Il a relevé que 7 projets réalisés ou en cours de réalisation au Cameroun ont été financés par le Koweït pour un montant de 68 millions de dollars soit environ 40 milliards de F. Le projet de construction d’un lycée professionnel qui à lui seul sera alloué 10 millions de dollars, revêt une grande importance. Car, selon Saud Nashmir AM AL HURAIJI, « il va permettre de former les jeunes afin que ceux-ci participent au développement de leur pays ». Les koweitiens entendent développer les échanges commerciaux entre le Cameroun et le Koweït en créant par exemple une ligne aérienne directe entre les deux pays. Aussi, ont-ils émis le vœu que certaines facilités leur soient accordées, notamment des exemptions des taxes douanières et fiscales et l’annulation de la demande de visa aux investisseurs koweitiens pour le Cameroun.
YAOUBA Abdoulaye a rassuré ses hôtes quant à la disponibilité du pays à développer la coopération avec le Koweït. Il leur a présenté les différentes opportunités qu’offre le Cameroun en matière de facilitations des investissements et a à son tour souhaité que le marché koweitien soit également ouvert aux produits « made in Cameroon ».
C’est avec l’expression d’un sentiment de gratitude à l’endroit de tout le gouvernement camerounais pour toutes les dispositions prises pour leur accueil, que la délégation des parlementaires koweitiens a quitté le MINEPAT, dernier point de leur visite au Cameroun.
Source: MINEPAT

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire