3.30.2016

Chambre de Commerce: Christophe Eken rempile

Résultat de recherche d'images pour "Christophe Eken"Par Mireille ONANA, Cameroon Tribune
Les défis ne manquent pas pour le troisième mandat du président installé lundi à Douala.
C’est pour un troisième mandat à la tête de la Chambre de Commerce, d’Industrie, des Mines et de l’Artisanat (CCIMA) que Christophe Eken a été installé ce lundi 28 mars par le ministre des Mines, de l’Industrie et du Développement technologique (MINMIDT), Ernest Gbwaboubou. C’est donc en terrain connu que le président
va relever de nouveaux challenges. Pendant  sa mandature, 2016-2019, le président de la CCIMA doit s’atteler à l’achèvement des projets déjà entamés.
Notamment, l’augmentation de la capacité de production du centre d’incubation-pilote de la CCIMA et sa relocalisation à Mboadibo, la création d’autres unités de transformation de produits agricoles à travers le pays, l’opérationnalisation du Centre d’arbitrage, de conciliation et de médiation de la Ccima, la sécurisation du patrimoine immobilier de la CCIMA, la construction d’un port sec à Ngaoundéré, la création de centres de formation professionnelle et d’écoles de métiers dont les négociations sont en cours, etc.
En outre, comme l’a spécifié le MINMIDT, la CCIMA, plus que jamais, doit se positionner comme un cadre de réflexion d’ambition et d’actions, pour réussir et consolider les projets d’avenir en collaboration avec les partenaires techniques, l’Etat et les collectivités territoriales décentralisées.
Diplômé des écoles françaises des travaux publics, Christophe Eken, capitaine d’industrie, compte diverses réalisations. Dont l’invention d’un appareil qui sert à l’extraction de la canne à sucre et un autre au séchage du cacao. L’homme est également promoteur du chantier de construction de l’Unité de transformation industrielle du manioc (UTIM) de Sangmélima.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire