3.03.2016

Amélioration de l’information statistique: le Cameroun se dote d’un plan triennal de développement de la statistique

Amélioration de l’information statistique: le Cameroun se dote d’un plan triennal de développement de la statistiqueLe Ministre de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du Territoire, Louis Paul MOTAZE, a présidé jeudi 18 février 2016 à Yaoundé, la 14ème session ordinaire du conseil national de la statistique. Le Directeur Général de l’Institut National de la Statistique, Joseph TEDOU, rapportait les travaux inscrits à l’ordre du jour à savoir : l’adoption du compte-rendu des travaux de la 13 ème session ordinaire dudit conseil ; l’état de mise en œuvre des recommandations de cette 13 ème session
ordinaire ; l’examen du projet de plan triennal (2016-2018) de la stratégie nationale de développement de la statistique.
Dans son propos liminaire, le MINEPAT, en sa qualité de président du conseil, a rappelé l’environnement économique de la tenue de ces assises. Pour le ministre Louis Paul MOTAZE, la présente session intervient dans un contexte marqué par 03 chocs auxquels notre économie doit faire face. Il s’agit du choc sécuritaire en rapport avec la guerre que nous menons contre la secte terroriste, le choc budgétaire induit par la chute continue  des cours mondiaux du pétrole brut, et le choc lié au désarmement tarifaire avec la mise en œuvre de l’Accord de Partenariat Economique. En raison de ce contexte difficile, le président du conseil national de la statistique appelle la mobilisation de tous les secteurs d’activités économiques et sociales, au premier rang desquels les pouvoirs publics, à l’effet de mettre en place un appareil statistique performant au service de tous les utilisateurs. C’est ce qui justifie l’élaboration et la mise en place de la deuxième stratégie nationale de développement de la statistique (2016-2020) dont la première déclinaison s’articule autour d’un plan triennal (2016-2018).
Ledit plan met l’accent sur le renforcement des capacités, ainsi que l’introduction des technologies de l’information et de la communication en vue de l’optimisation de la production statistique. Pour son financement, des actions de plaidoyer sont en cours auprès des partenaires au développement. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire