11.10.2015

Photographie et développement: Nouveaux engagements

Résultat de recherche d'images pour "Photographie et développement cameroun"Par Jeanine FANKAM, Cameroon Tribune
Au terme des premières journées, les professionnels ont pris la résolution de s’organiser pour mieux accompagner la marche de la Nation. Une fin en beauté pour les Journées nationales de la photographie (JNP). Le colloque a pris fin jeudi. Ce colloque a permis d’avoir des regards croisés entre les professionnels et les universitaires. Richard Etaba, photographe a pu, par exemple, présenter la relation
entre la photographie et l’émergence d’une nation à partir de ses différentes fonctions : la fonction de contrôle. La photo permet entre autres de montrer les différentes phases d’un grand chantier. La fonction illustrative. La photo présente ce qu’on affirme. Elle a également une fonction didactique par l’enseignement qu’elle charrie. Par sa valeur "monstrative" et visuelle, la photo met en exergue les richesses d’un pays et ses atouts économiques. Par la magie de son art, elle permet aussi de construire une personnalité politique.
Vendredi, l’exposition-photo, sur les différentes phases des grands projets structurants du Cameroun a attiré du monde pendant toute la journée au palais des Congrès. Des anonymes, des militants de parti politique, de hautes personnalités ont parcouru les tableaux. Jo-Max Melingui, étudiant, le visage rayonnant lance : « Il fallait y penser. C’est merveilleux. C’est un bon moyen de valoriser les acquis du Cameroun, de montrer ses richesses, ses avancées vers le développement. Que l’expérience ne reste pas seulement à Yaoundé », a-t-il souhaité. Parmi les personnalités aperçues à l’exposition-photo des JNP, il y a eu Martin Belinga Eboutou, directeur du Cabinet civil de la présidence de la République. Lui aussi était impressionné. « Pour un coup d’essai, les Journées nationales de la photographie ont été un coup de maître », s’est-il exclamé. Les JNP était placées sous le très haut patronage du chef de l’Etat et le thème de cette première édition portait sur : « La photographie et développement ». Ce fut une initiative de la Ligue nationale des photographes du Cameroun. Entre autres résolutions prises, il y a celle d’organiser régulièrement les Journées nationales de la photographie. La formule définitive n’a pas encore été trouvée. Certains photographes proposent une fréquence annuelle, d’autres une périodicité biennale. La réflexion se poursuit donc chez les membres de la corporation sur cet aspect. Sinon l’engagement d’assainir le secteur a été pris en attendant les prochaines JNP.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire