11.11.2015

Parlement: Pleins feux sur le budget 2016

assemble-nationalePar Jean Francis BELIBI,  Cameroon Tribune
L’examen de l’enveloppe sera l’une des priorités de la session parlementaire qui s’ouvre demain.

C’est demain que les deux chambres du parlement vont procéder à l’ouverture des travaux de la 3e session ordinaire pour le compte de l’année législative 2015. S’il s’agit d’une rencontre
ordinaire, l’on attend surtout de la part du parlement, l’examen et le vote du budget de l’Etat pour le compte de l’exercice 2016. Une innovation tout de même cette année, le gouvernement a rendu public le montant de l’enveloppe budgétaire qui pourrait être soumis à l’étude tant du côté de l’Assemblée nationale que du Sénat. Ainsi, selon la communication faite par le ministre des Finances lors de la session du conseil de Cabinet du mois d’octobre, celle-ci pourrait être d’un montant de 4 249,8 milliards de F contre 3 746,6 milliards pour l’année en cours. Ceci sous réserve de la validation de ce montant par le président de la République, comme l’a indiqué Alamine Ousmane Mey lors des travaux présidés par le Premier ministre, chef du gouvernement, Philemon Yang. S’il est adopté ainsi, le budget devrait connaître une augmentation de plus de 500 milliards de F par rapport à celui de l’exercice en cours.
Le Cameroun est engagé sur de nombreux chantiers, ce qui indique clairement les différentes orientations de l’utilisation envisagée de cette enveloppe budgétaire. En effet, le ministre des Finances a fait savoir que « ce budget visera non seulement à financer les charges de fonctionnement courant de l’Etat, mais surtout à garantir le parachèvement des projets structurants de première génération et ceux inscrits dans le plan d’urgence triennal pour l’accélération de la croissance, ainsi que la construction des infrastructures nécessaires à la tenue des Coupes d’Afrique des Nations de football 2016 et 2019 ». Alamine Ousmane Mey a, par ailleurs, souligné qu’un volet des ressources devrait être consacré à la mise en œuvre des Objectifs de développement durable (ODD) concomitamment au lancement des projets structurants de deuxième génération.
Mais avant l’examen du projet de loi de finances de l’Etat pour l’exercice 2016, les membres du parlement auront à examiner la loi de règlement de l’année 2014 et d’autres textes qui leur seront soumis par le gouvernement. Du côté des deux chambres, l’on est désormais prêt à accueillir les différents membres

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire