10.21.2015

Enseignements secondaires: la méthode Ngalle Bibehe

ngalle-bibehe-reunionEn rencontrant ses collaborateurs mardi à Yaoundé, pour la première fois, le ministre les a invités à se mettre au travail.
Ce qui aurait pu s’apparenter à une traditionnelle prise de contact a rapidement tourné en une séance de travail au ministère des Enseignements secondaires (Minesec). C’est que, Jean Ernest Masséna Ngallé
Bibehe, le nouveau chef de ce département ministériel, veut atteindre les objectifs que lui a fixés le chef de l’Etat, Paul Biya. En rencontrant ses collaborateurs des services centraux et déconcentrés hier, il le leur a rappelé à plusieurs reprises. Notamment après avoir écouté les exposés de leurs projets et programmes.
Dans une ambiance conviviale mais avec un ton ferme, le ministre a exprimé ses attentes. « Il nous sera très difficile d’atteindre les objectifs fixés si le personnel foule au pied l’assiduité et la ponctualité. Le travail commence à 7 h 30 mn et s’achève à 15 h 30 mn. Il ne s’agit pas de passer  huit heures au travail. Mais de faire huit heures de travail », leur a-t-il recommandé. Dans les détails, le ministre appelle ses collaborateurs au respect des textes organiques. Le Minesec sollicite l’amélioration des conditions de travail des personnels. « Je prescris le regroupement des services pour éviter leur éparpillement actuel. Je sollicite également une gestion des ressources humaines basée sur les critères objectifs, afin de réaliser plus avec le peu de  ressources disponibles », a insisté Jean Ernest Masséna Ngallé Bibehe.  Sur un autre plan, le nouveau Minesec invite le personnel à tout faire pour améliorer le rendement des apprenants et à promouvoir la bonne gouvernance. Ceci dans la mesure où son département ministériel encadre des milliers d’établissements scolaires à travers le triangle national. D’où la nécessité de disposer d’une carte scolaire fiable.
Au directeur des Ressources humaines, le ministre a demandé d’assurer la mobilité des enseignants afin d’éviter les longs séjours au même poste. Bien que Mahama Mahamat, délégué régional de l’Extrême-Nord ait rassuré quant au déroulement de l’année scolaire dans cette partie du pays, le ministre lui a demandé et  aux autres délégués régionaux de redoubler de vigilance, d’accentuer les mesures de sécurité dans tous les établissements.
A tous les personnels du Minesec, le ministre recommande les principes de rigueur, de probité et de transparence dans la gestion des fonds.
Par Elise ZIEMINE, Cameroon Tribune

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire