9.29.2015

La BAD garantit partiellement l’eurobond du Cameroun, d’un montant de 750 milliards FCfa

La Banque africaine de développement (BAD) et l’Etat du Cameroun vont signer un «accord de contre-indemnité relatif à la garantie partielle de crédit», pour un montant de 500 millions d’euros, soit environ 327,5 milliards de francs Cfa. Selon le décret présidentiel du 23 septembre 2015 révélant cette information, cet accord avec la BAD fait office de garantie partielle de l’eurobond de 750 milliards de francs Cfa que le gouvernement s’apprête à lancer sur le marché international.
La BAD garantit partiellement l’eurobond du Cameroun, d’un montant de 750 milliards FCfaEn effet, l’on se souvient que le 10 février 2015 à Yaoundé, conformément à un décret d’habilitation signé quatre jours plus tôt par le chef de l’Etat, le ministre des Finances, Alamine Ousmane Mey, a officiellement remis à la Société générale et la Standard Chartered Bank, une lettre de mandat les autorisant à lever 750 milliards de francs Cfa sur le marché international, pour la réalisation de projets de développement.
«Après le marché local et sous-régional sur lesquels le Cameroun a respecté tous ses
engagements, il est question que nous nous affirmions sur le marché international. Nous sommes confiants, parce que le pays dispose de tous les atouts pour réussir cette première émission d’eurobond de son histoire», avait déclaré le Ministre Alamine Ousmane Mey, en donnant l’onction gouvernementale aux deux arrangeurs de l’opération.
Depuis lors, pas grand chose filtre sur les préparatifs de cette opération de lever de fonds, qui permettra au Trésor public camerounais de se frotter, pour la première fois de son histoire, au marché international des capitaux. Cependant, la récente révélation de la garantie partielle de la BAD conforte à l’idée selon laquelle l’on s’achemine vers le road-show de cet emprunt, qui devrait être officiellement lancé au mois d’octobre prochain, annoncent des sources crédibles.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire