8.28.2015

Adamaoua: 300 projets cherchent preneurs

Résultat de recherche d'images pour "carte Adamaoua Cameroun" Par Brice MBEZE, Cameroon Tribune
Une conférence régionale s’ouvre lundi prochain au cours de laquelle les maires de la région vont « vendre » leurs idées aux partenaires.
C’est le branle-bas général à Ngaoundéré. Depuis quelques jours, la frénésie s’est emparée du chef-lieu de la région de l’Adamaoua qui accueille lundi et mardi prochains la « Conférence de validation des projets d’investissements publics de la région de l’Adamaoua ». Elle est organisée par l’antenne régionale de l’association Communes et Villes Unies du Cameroun (CVUC)
qui bénéficie de l’expertise des services déconcentrés du ministère de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire. La conférence est placée sous le patronage du gouverneur de la région de l’Adamaoua. Pour l’occasion, Abakar Ahamat sera assisté des cinq préfets de la région.
Abbo Aboubakar, président régional de CVUC Adamaoua, maire de Belel, maître d’œuvre de l’organisation, annonce la participation des organismes d’appui au développement local tels le FEICOM et le PNDP entre autres. Les organisateurs ont également invité des partenaires au développement. Pendant deux jours, les 21 communes de la région, vont vendre leurs idées à l’Etat et aux organismes d’appui. Bref aux bailleurs de fonds. En ce moment, 300 projets matures montés par les exécutifs municipaux de la région avec le soutien du Minepat et des sectoriels, cherchent des financements. Ces projets sont identifiés dans les secteurs tels que l’eau, l’énergie, la santé, l’éducation de base, les pistes rurales et la production. « Notre objectif est de contribuer à l’amélioration des conditions de vie des populations », souligne avec emphase Abbo Aboubakar.
Au cours de la conférence qui s’ouvre lundi prochain, les 300 participants annoncés vont suivre des exposés délivrés par des experts tels que Abouem a Tchoyi, ancien ministre, Koume Honoré, inspecteur d’Etat, Marie Madeleine Nga, coordonnateur national du PNDP, Camille Akoa, DG du FEICOM. Abakar Ahamat, gouverneur de la région de l’Adamaoua, animera une communication sur la « sécurité des investissements publics dans l’Adamaoua ». Les exposés portent sur « l’attractivité et la compétitivité des communes » de la région, la « gouvernance locale », la « gestion communale », entre autres. Au mois de mars dernier, une conférence-débat organisée par la Sopecam, avait passé en revue les potentialités et les richesses de cette région stratégique, premier bassin d’élevage des bovins du pays.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire