7.14.2015

Une usine d’extraction d’huile d'avocat annoncée

Par  Michèle FOGANG, Cameroon Tribune
Résultat de recherche d'images pour "usine d’extraction d’huile d'avocat annoncée"Dans le cadre d’un programme, le Minepat souhaite développer les Bamboutos à travers la création de milliers d’emplois décents.
La localité de Mbouda, département des Bamboutos dispose d’un petit trésor : l’avocat. Pour l’aider à mieux valoriser ce potentiel, déjà fortement exporté vers la sous-région, le ministère de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire (Minepat) envisage construire une usine d’extraction d’huile
d’avocat dans la commune de Mbouda.
L’appel à candidatures relatif au recrutement d’un staff administratif pour la gestion du projet,   a été récemment lancé à travers un communiqué du Minepat. Ainsi apprend-on que la transformation de l’avocat vise à développer l’économie locale et à aider les populations de la localité de Mbouda à tirer meilleur profit des potentialités de leur localité. L’usine contribuera à réduire les pertes post-récoltes, tout en favorisant l’émergence d’un pôle de développement autour de l’avocat.
La construction de l’usine d’extraction d’huile d’avocat rentre dans le cadre du sous-programme de réduction de la pauvreté  à la base, phase2 (Sprpb-2), fruit de la coopération entre le Cameroun et le Programme des Nations unies pour le développement (Pnud). Lequel vise l’amélioration des revenus et l’accès à l’emploi des populations rurales des dix régions principalement de la région sahélienne. Sa stratégie d’intervention est entre autres basée sur l’approche par filière axée sur le développent d’un produit ou d’une spéculation donnée intégrant ses transformations successives 
C’est donc dans le cadre de l’implémentation de ses missions que le Sprpb-2 compte valoriser la filière avocat. A terme, le projet vise la création d’emplois et ceci, dans toute la chaîne de valeur notamment, la production, la transformation et la commercialisation. Au vu de l’ampleur des activités à mettre en œuvre pour la construction de l’usine de transformation, le projet exige une bonne coordination des actions d’où la nécessité d’un chef de projet, d’un assistant au chef de projet et d’une secrétaire.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire