7.29.2015

L’immeuble siège de l'Institut national de la Statistique en chantier

Par Josy MAUGER, Cameroon Tribune
Résultat de recherche d'images pour "immeuble siège de l'INS"Le ministre de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire a procédé à la pose de la première pierre de cet édifice le 21 juillet dernier à Yaoundé.
C’est au niveau du rez-de-chaussée que le ministre de l’Economie, de la planification et
de l’Aménagement du territoire, (Minepat) Emmanuel Nganou djoumessi, représentant du Premier ministre, chef du gouvernement, a procédé à la pose de la première pierre de l’immeuble en construction devant abriter l’Institut national de la statistique (INS). La cérémonie solennelle de cet événement a eu lieu mardi, 21 juillet en présence d’une importante délégation des membres du gouvernement.
En rappelant l’importance de la statistique, le directeur général de l’INS, Joseph Tedou a dit toute sa satisfaction quant au caractère conféré à cette cérémonie. Signe du rôle capital que  joue l’institut dans la gestion des politiques de développement de notre pays. Notamment, la disponibilité des données et des indicateurs statistiques pour l’éclairage des choix des politiques publiques, le suivi et l’évaluation de leur mise en œuvre ainsi que la mesure des impacts sur les cibles telles que les entreprises et les populations. Compte tenu de cet impact, un certain nombre de mesures ont été prises pour le renforcement de la gestion de la statistique au Cameroun. Selon le DG, il y a entre autres,  le recrutement des fonctionnaires statisticiens, la création même de l’institut en 2001. Et surtout les ressources budgétaires mobilisées pour l’atteinte des objectifs de l’institution. De la période allant de 2006 à 2015, l’enveloppe du budget de fonctionnement est passée de 205 millions de F à plus d’un milliard de F. « Soit un accroissement en valeur relative de 340% », explique Joseph Tedou. Sur la même période, il y a eu l’enveloppe du budget d’investissement public finançant les opérations statistiques qui s’est accrue de près de 900% en passant de 300 millions de F en 2006 à  près de 3 milliards de F en 2015.
De 2012 à 2015 ? on note des inscriptions des crédits de paiements d’un montant de 4 milliards de F pour le lancement du projet de construction du nouvel immeuble siège. D’autres fonds mobilisés par le gouvernement auprès des partenaires techniques et financiers ont porté la somme globale pour la construction de l’édifice à près de 10 milliards de F. Il s’agit d’un  immeuble futuriste de dix niveaux, soit deux sous-sol, un rez-de-chaussée et sept étages, plus une terrasse. La superficie totale de la parcelle qui abrite le projet est de 4000 m2 avec une emprise au sol de  l’ordre de 1070m2. La capacité d’accueil est d’environ 1200 personnes. La durée des travaux est de 36 mois, le chantier ayant débuté en juillet 2014, il s’achève en principe en juin 2017.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire