7.21.2015

La mise en place de l'Agence de promotion des PME se poursuit

menuiserie-travailPar Michèle FOGANG, Cameroon Tribune
La structure mise sur pied pour encadrer les petites et moyennes entreprises en relation avec la banque camerounaise des PME, devrait entrer en activité dès le mois prochain.
Décembre 2014-juillet 2015. Huit mois que l’équipe dirigeante de l’Agence de promotion des petites et moyennes
entreprises (APME) a pris fonction.
Jusqu’ici, la structure est à sa phase de mise en place. D’après son président du conseil d’administration (PCA) et ministre des Petites et Moyennes entreprises de l’Economie sociale et de l’artisanat (Minpmeesa), Laurent Serge Etoundi Ngoa, après la création en 2010, il fallait mettre en place le staff dirigeant, trouver le local et recruter le personnel. « Le conseil d’administration a déjà tenu une session. Il y a des textes en cours depuis la semaine dernière pour recruter les directeurs opérationnels. Le reste des structures sera pourvu progressivement et le démarrage effectif est prévu pour août prochain », a déclaré Laurent Serge Etoundi Ngoa.
D’ores et déjà, la structure chargée de l’encadrement de la PME, a commencé à implanter ses marques. « L’activité d’encadrement des entreprises se fait progressivement. Nous travaillons pour le moment avec les fichiers de PME qui nous sont soumis par le Bureau national de mise à niveau des entreprises. En cas de formation dans divers domaines, nous faisons recours aux structures répertoriées dans ces fichiers », a expliqué le PCA de l’APME. Difficile donc de définir clairement le nombre d’entreprises qui ont déjà bénéficié de l’encadrement de l’agence. Mais à partir de septembre prochain, l’APME aura à choisir entre les entreprises qui auront été validées pour les différentes formations, compte tenu des crédits qu’elle aura acquis.
La banque de PME qui a ouvert ses portes hier, vient renforcer les capacités de déploiement de l’agence. « La Banque, c’est le financement. Pour financer, il faut être sûr que le client qui vient est capable de rembourser et qu’il donne les capacités de crédibilité aux entreprises du secteur des PME. En ce qui concerne les start-up (entreprises naissantes), qui ont des business- plan assez intéressants, l’agence va procéder à l’étude et à l’accompagnement des opérateurs », a relevé Laurent Serge Etoundi Ngoa. Même si les conditionnalités de l’établissement de crédit consacré aux PME ne sont pas encore connues, l’agence annonce déjà les couleurs. L’éligibilité au crédit de la BCPME S.A sera relative à la qualité technique de l’entreprise qui demande le crédit et la réponse aux critères fixés par la banque. Par ailleurs, le PCA de l’APME précise que ces start-up ne pourront obtenir des crédits que si l’agence étudie leur dossier et valide aussi bien leur projet que leur business plan.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire