7.13.2015

Grandes surfaces et marchés: qui est le moins cher ?

Par Michèle FOGANG, Cameroon Tribune
marche-vente-viandeQu’il s’agisse de denrées alimentaires, de cosmétiques ou de vêtements, les prix varient d’un espace commercial à un autre. Entre qualité et prix, chaque client a son avis.
Le supermarché où le marché pour faire ses courses?
Pour de nombreux consommateurs, la question
ne se résume pas simplement au lieu. Il ne suffit pas de vouloir fréquenter l’une ou l’autre surface commerciale. Il faut pouvoir disposer de moyens financiers conséquents. En effet, les supermarchés et les marchés regorgent chacun de produits variés et divers.
Produits laitiers
Dans ce domaine, tout dépend du pays d’origine et même de la marque du produit. Concernant les fabrications locales de lait, de pâte à tartiner, de yaourt, ou encore de vinaigrette, les prix sont standards dans les marchés. Par contre, il faut dépenser un plus de 100 à 350 F quand on côtoie les supermarchés. Les enchères grimpent quand il s’agit des produits de marques importées et réputées. L’acheteur doit donc prévoir un plus de 1000 à 7 000 F en moyenne.
Viande et poisson
Que ce soit dans les grandes surfaces ou dans les marchés, le client peut aisément se ravitailler. Seulement, dans les marchés, bien que les prix soient relativement bas, il faut encore recourir au service des nettoyeurs car les animaux (poulet, porc, crustacés et poisson) sont vendus sur pattes (vivants). Toutes choses qui poussent l’acheteur à dépenser un plus de 200, voire 6 000 F, selon l’animal à nettoyer. Dans les supermarchés par contre, les prix sont un peu plus élevés et les bêtes sont vendues au kilogramme. Il faut, par exemple, débourser, en fonction de la taille et de la variété 1 500 F à 7 000F pour un Kg de poulet, de porc, de crustacés et de poisson. Cependant, ces aliments sont nettoyés et prêts à la cuisson. De même, l’acheteur à la latitude de choisir la quantité voulue.
Fruits et légumes
Ces aliments sont très repandus dans les grandes surfaces hormis les fruits de saison. Et donc, leurs prix sont relativement bas. A la seule différence des fruits et légumes importés et ceux conditionnés qu’on retrouve dans les supermarchés et autres magasins, plus chers. Pour des tomates, pomme de France, oignons, poireau, et autres oranges et pastèques, il faut prévoir entre 500 F et 1500 F le Kg. Pourtant dans les marchés, le consommateur a la possibilité d’acheter au détail et de dépenser entre 100 à 2 500 F pour un fruit ou un tas de fruit.
Vestimentaire
Dans ce domaine, les acheteurs sont plus regardants sur les marques et les tendances. Ce qui les amène à côtoyer les grandes surfaces, appelés « shopping ». Ici on peut avoir un tailleur à 70 000 en moyenne, un jeans entre 15 000F et 45 000 F. Les tee-shirt et culottes, sont quant à eux, vendus entre 5 000 F et 30 000 F. Le tout en fonction des tailles et des marques. Pour les chaussures et les sous-vêtements, les marchés sont plus prisés, compte tenu de la variété de choix et des prix relativement bas. 
Cosmétiques
La marque et de la qualité dictent les prix. Mais que cela soit au marché ou au magasin, la grille des prix des laits de toilettes, parfums, savons et autres crèmes est pratiquement la même. Il y a juste une différence de 500 F à 4 500 F en moyenne quant aux produits vendus en grande surface. Les parfumeries sont plus indiquées pour se ravitailler, car ils offrent une garantie au niveau de la qualité.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire