7.20.2015

Compétitivité +: Le Cameroun se dote d’une stratégie nationale des exportations!!!

Amélioration de la compétitivité économique : le Cameroun se dote d’une stratégie nationale des exportationsUn atelier de validation des résultats de l’étude sur l’élaboration de ladite stratégie s’est tenu le16 juillet 2015 à Yaoundé, sous la présidence du secrétaire général du Ministère de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du Territoire.
Financée avec l’appui de l’Union européenne à travers
le PACOM, l’étude sur l’élaboration de la stratégie nationale des exportations du Cameroun (SNEC) se veut une réponse à la problématique du déficit de notre balance commerciale. Cet outil de planification stratégique (2015-2035) dont l’objectif est de doubler les exportations des biens et équipements du pays en 20 ans, a été examiné puis adopté, par les partenaires de l’UE, les  représentants des administrations publiques et les membres des organisations patronales, de la société civile et des chambres consulaires.
 Pour Françoise COLLET, Ambassadrice et Chef de délégation de l’Union européenne au Cameroun, cette « importante »stratégie s’inscrit en cohérence avec d’autres programmes financés par son institution dans l’optique de renforcer la compétitivité des entreprises. Elle rentre dans le cadre de la mise en œuvre de l’Accord de partenariat économique.
Le SG du MINEPAT a salué le soutien constant qu’apporte l’UE au Cameroun dans son vaste chantier des réformes économiques. Gilbert Didier EDOA est également revenu sur l’historique de la SNEC. En effet, après l’atelier de lancement officiel du processus de son élaboration tenu à Yaoundé le 22 janvier 2015 qui avait permis de valider l’état des lieux et le diagnostic de la promotion des exportations, il s’est par la suite tenu à Douala les 1er et 02 avril 2015, un atelier de planification participative axé sur les choix stratégiques de l’étude. Pour lui,  Il est question, à travers cette rencontre, de « doter le Cameroun d’une stratégie des exportations compatible avec ses ambitions d’émergence ». Celle-ci devra permettre entre autres de fédérer les initiatives visant la promotion des exportations,  de promouvoir la diversification des produits et des partenaires commerciaux en vue d’une meilleure adaptation de l’économie à la mondialisation, et de retrouver un excédent de la balance commerciale.
Des différents exposés présentés, il ressort que la SNEC  retient 07 secteurs susceptibles de booster les exportations. Il s’agit des filières :
- hévéa-caoutchouc naturel
-cacao-café
-élevage-bétail-viande
-coton-textile-habillement
-fruits tropicaux et horticulture destinés aux marchés internationaux et régionaux,
-bois, 2è et 3e degré de transformation
- les TIC.
 Parmi les axes stratégiques, l’on note :
- la dynamisation de l’appareil exportateur camerounais ;
- la spécialisation accrue sur quelques produits phares ayant un avantage compétitif avéré ;
- la diversification des produits et partenaires économiques ;
- l’amélioration de l’efficacité des infrastructures liées au commerce ;
- l’amélioration de l’environnement des affaires pour les exportateurs.
Pour l’opérationnalisation de la SNEC, il est prévu dans les prochains mois,  la création d’une agence de promotion des exportations logée au Ministère du Commerce, et  d’un conseil national des exportations composé des représentants des secteurs privé et public dont la mission est d’assurer la coordination, le suivi et l’évaluation de la mise en œuvre de la SNE.
Source: MINEPAT

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire