4.19.2015

La coopération Cameroun-Allemagne revisitée



paul-biya-recoit-gunter-nookePar Félicité BAHANE, Cameroon Tribune
Le président Paul Biya  a reçu jeudi au palais de l’Unité, le représentant personnel pour l’Afrique de la chancelière fédérale allemande, Günter Nooke.
Au palais de l’Unité, Günter Nooke évolue désormais en terrain familier.
Reçu en audience, jeudi en mi-journée,
par le président Paul Biya, le représentant personnel pour l’Afrique de la chancelière fédérale allemande, Angela Merkel, s’est réjoui de ce que son hôte lui ait accordé ce privilège pour la troisième fois en quatre ans. Une première fois, le 27 avril 2011, il accompagnait une délégation d’investisseurs allemands auprès du chef de l’Etat. Une seconde fois, le 22 mai 2013, Günter Nooke s’était entretenu avec le président Paul Biya sur des projets d’investissement d’hommes d’affaires allemands au Cameroun. Parmi ceux-ci, la construction d’une usine d’engrais. Visiblement, ce projet évolue et prend corps, puisqu’il en a été question, une fois de plus, au cours de l’audience. Avec la précision qu’il sera réalisé à Limbe, dans la région du Sud-Ouest.
Dans la foulée, le représentant personnel pour l’Afrique de la chancelière fédérale annonce le déblocage par le gouvernement allemand de la somme de 16 millions d’euros (10 495 312 000 F Cfa)  pour le renforcement du système de santé au Cameroun. Cet investissement servira aussi à la prise en charge des réfugiés et déplacés dans notre pays, a précisé l’hôte du chef de l’Etat. L’appréciation de Günter Nooke est que « les relations entre son payset le Cameroun ne « cessent de s’accentuer et de s’approfondir ». Il ajoute que l’audience s’est déroulée dans une « ambiance ouverte et chaleureuse ». Celle-ci s’est du reste achevée par un échange de cadeaux.
Avant ces questions économiques, l’hôte du chef de l’Etat cite le domaine sécuritaire au nombre des sujets abordés. Günter Nooke a, au nom de la chancelière fédérale, remercié le président Paul Biya pour le rôle « stabilisateur » qu’il joue dans la sous-région. Le chef de l’Etat a exprimé en retour la même gratitude à Angela Merkel, pour la coopération bilatérale et le soutien dans la lutte contre le terrorisme « portés au plus haut niveau ».
 On se souvient que le président Paul Biya cite souvent l’Allemagne parmi les pays amis apportant un soutien décisif au Cameroun dans la guerre contre Boko Haram. Entre autres gestes de l’Allemagne sur cette question, on se souvient d’un don, en novembre 2014, de120 véhicules tout-terrain, dont certains surmontés de canons et autres équipements militaires.
Günter Nooke était accompagné hier au palais de l’Unité d’Angelika Suelzen, chargée de mission au ministère fédéral de la coopération économique et du Développement et de l’ambassadeur d’Allemagne au Cameroun, Klaus-Ludwig Keferstein. Côté camerounais, le ministre,  secrétaire général adjoint de la présidence, Séraphin Magloire Fouda, était présent à cette audience.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire