3.10.2015

Cameroun-Canada, des opportunités d’affaires à saisir

Résultat de recherche d'images pour "drapeaux cameroun canada"Par Josy MAUGER, Cameroon Tribune
En visite chez Alamine Ousmane Mey jeudi dernier, René Cremonese, Haut commissaire du Canada a évoqué des possibilités de partenariat économique entre son pays et le Cameroun.
Au sortir de l’audience avec le ministre des Finances (Minfi), Alamine Ousmane Mey jeudi dernier, le nouveau Haut-commissaire du Canada au Cameroun, René Cremonese a indiqué
qu’il est venu discuter des possibilités de coopération dans le domaine économique entre le Canada et le Cameroun. Pour ce qui est des détails de cette collaboration, il y a en grande place, la construction d’un terminal au Complexe industrialo-portuaire de Kribi. La réalisation de ce projet sera effectuée par une compagnie canadienne spécialisée dans le domaine pétrolier. Le Haut-commissaire a également évoqué ces compagnies de financements canadiennes qui devraient à moyen ou à court terme travailler sur plusieurs projets avec le Cameroun. Pour René Cremonese, les perspectives sont bonnes. Il a rappelé que les relations entre les deux pays avaient été auparavant plutôt axées sur l’aide au développement. Le diplomate canadien a précisé que la donne va changer. « Ce que nous essayons de faire maintenant, c’est de bâtir un solide partenariat économique », a-t-il affirmé. Il a pris pour exemple la récente visite d’une grande délégation d’hommes d’affaires camerounais effectuée à Toronto et à Montréal au cours de laquelle le Cameroun était le pays-vedette en signant une quinzaine d’accords de lettres d’entente.
Par ailleurs, le Haut Commissaire du Canada a tenu à saluer la qualité du climat des affaires au Cameroun qu’il a qualifié de bon. « Il n’y a pas de raison de s’inquiéter. Il y a des problèmes et défis à relever dans n’importe quel pays au monde. Ce qu’on essaie de faire, c’est de travailler en accord avec nos compagnies », a-t-l indiqué. Il a expliqué en substance que le Canada venait de signer et ratifier un accord sur la protection en investissement. « Nous attendons la ratification du Cameroun qui aura lieu à la prochaine séance de l’Assemblée nationale et du Sénat pendant le mois de mars », a ajouté l’ambassadeur.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire