2.25.2015

Les langues maternelles enseignées à l'école basique

Par Monica NKODO, Cameroon Tribune
Des programmes visant à les familiariser avec ces langues sont intégrés dans le système éducatif.
enfants-dansent-ballet-langue-maternelleL’hymne national du Cameroun exécuté en bassa. Des poèmes déclamés en fufulde. Ce n’est pas tous les jours que ce privilège est réservé à nos oreilles.
C’est l’introduction originale que des élèves ont choisie pour l’ouverture de la célébration de la 16e journée internationale de la langue maternelle, samedi dernier à Yaoundé,
présidée par Benoît Ndong Soumhet, secrétaire d’Etat à l’Education de base, représentant le Minedub. Ce sont là des fruits de l’Initiative école et langues nationales en Afrique (ELAN-Afrique). L’objectif de cette organisation est de valoriser et de promouvoir lesdites langues nationales en les intégrant dans les programmes scolaires, ceci en collaboration avec le ministère de l’Education de base et des partenaires comme la Francophonie, l’Unesco et la SIL/Cameroun.
Pour familiariser le plus tôt possible les élèves avec leurs langues maternelles, l’enseignement multilingue est en expérimentation dans des écoles-pilotes. Au Cameroun, l’initiative ELAN-Afrique concerne quatre langues nationales : l’ewondo, le fufulde, le bassa et le ghomala. D’après Didier Mbouda, point focal de l’initiative ELAN, « le projet-pilote concerne l’ewondo. La stratégie de l’organisation internationale de la Francophonie a consisté à produire des supports pédagogiques d’abord dans une langue, de les mettre dans le contexte, les expérimenter, les réviser si possible avant de les stabiliser et de les étendre aux trois autres langues. » Les supports en langue ewondo sont disponibles. Ce sont : un livret de lecture de la Sil et du CP, un guide pédagogique, un lexique spécialisé pour la lecture et l’écriture.>>>

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire