2.23.2015

La Russie fait un don de plus de 3 milliards pour la Protection civile

Par MESSI BALA, Cameroon Tribune
echange-mincom-russieLes produits alimentaires et du matériel de sauvetage réceptionnés à Yaoundé vendredi dernier.
Quand le convoi de Yuri Brazhnikov, vice-ministre russe des situations d’urgence (Emercom), s’ébranle samedi dernier en matinée pour l’aéroport international de  Yaoundé- Nsimalen,

deux équipes de la direction de la protection civile du Cameroun sont elles aussi en route à l’Est et à l’Extrême-nord. Objectif, convoyer l’important stock de produits alimentaires destiné aux réfugiés que la Fédération de Russie a offert la veille. 177 tonnes d’huile de tournesol en bouteilles, 1500 tonnes de farine de blé, soit une valeur de 2,5 millions de dollars (1,3 milliard de F) d’aide accordé pour soutenir la prise en charge de quelque 300 000 personnes réfugiées  en provenance de la République Centrafricaine et du Nigeria.
Il y a eu en plus de cela, des équipements de sauvetage et des machines pour les sapeurs-pompiers, ainsi que des moyens matériels et techniques pour la formation à la protection civile, d’une valeur de 3,8 millions de dollars (2 milliards de F).  C’est René Emmanuel Sadi, ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation qui a réceptionné une bonne partie de ces dons vendredi, 20 février dernier à l’esplanade de l’hôtel de ville de Yaoundé. Sur place, le public a eu droit à une démonstration sur l’utilisation d’un camion de sapeurs pompier en situation d’incendie.
Et en soirée, au cours de l’audience que le Premier ministre, chef du gouvernement, Philemon Yang a accordé à Yuri Brazhnikov, l’émissaire russe a annoncé que « le gouvernement russe a donné son accord pour que les spécialistes de la direction nationale de la protection civile suivent une formation dans des établissements d’enseignement supérieur du ministère russe des situations d’urgence ». Ces spécialistes reviendront à leur tour encadrer de futurs techniciens dans une institution spécialisée qui ouvrira bientôt ses portes au Cameroun a indiqué le chef de la délégation russe durant un autre échange avec le ministre de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire, Nganou Djoumessi.
Au ministère de la Communication où Yuri Brazhnikov, et sa suite se sont rendus bien avant, en matinée, Issa Tchiroma a plaidé pour un appui militaire et diplomatique en rappelant que « la situation d’urgence qui pousse la Russie à apporter son aide aux réfugiés sur le sol camerounais est due aux exactions du groupe terroriste Boko Haram. Le Cameroun compte donc sur cette grande puissance pour l’appuyer afin d’éradiquer ce mouvement militairement et diplomatiquement. Surtout quand la résolution sur la Force multinationale mixte et son financement sera présentée au Conseil de sécurité des Nations unies dont la Russie est un membre permanent ».

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire