1.15.2015

On pense la relance de l'Industrie

Par Félicité BAHANE, Cameroon Tribune
C’est sur cette perspective que se focalise la réunion des services centraux et déconcentrés du Minmidt mardi à Yaoundé.
Les responsables du ministère des Mines, de l’Industrie et du Développement technologique (Minmidt) se sentent particulièrement interpeller par le président de la République qui
, dans son discours à la nation le 31 décembre 2014, estimait qu’ « il n’y a pas de grand pays sans industrie… Il n y a pas de raison valable à notre lenteur à développer des industries de transformation de nos matières premières d’origine agricole ». Il est donc urgent pour le Cameroun de diversifier et de densifier son tissu industriel pour satisfaire la demande intérieur et exporter davantage pour engranger de nombreuses devises. D’où le thème retenu pour la conférence des services centraux et déconcentrés du Minmidt, ouvert mardi à Yaoundé : « Relance de l’industrie comme moteur de la croissance ».
En procédant à l’ouverture de la rencontre de deux jours, Edouard Ebah Abada, secrétaire général du Minmidt a regretté les innombrables contraintes qui freinent la création et la survie des industries au Cameroun. Entre autres, l’inadéquation du cadre institutionnel et légal du secteur industriel ; la sous-utilisation des capacités installées ; la dépendance des unités de production industrielles vis-à-vis de l’extérieur. « Cette conférence que nous tenons en début d’année, est d’une importance capitale pour fixer le cap et rappeler les orientations sur l’un des points cardinaux de notre département ministériel que constitue le secteur industriel. De nombreux projets industriels sont en gestation, il est temps de leur donner un coup d’accélérateur », a instruit le SG à ses collaborateurs, les invitant par ailleurs à prendre la pleine mesure des attentes placées en eux.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire