1.23.2015

La part des privés dans l'Entretien des routes en terre

Par Marilyne NGAMBO, Cameroon Tribune
La revue annuelle des conventions de partenariat du Mintp ouverte jeudi à Yaoundé.
L’entretien et la réhabilitation annuelle des routes en terre, qui incombe au ministère des Travaux publics (Mintp), s’effectue la plupart du temps en synergie avec des structures privées par le biais de conventions de partenariat. Au plan de la gouvernance, comme l’indique le conseiller technique n°2 du Mintp,
Siméon Abada, « les partenariats contribuent à réduire le coût des interventions de l’Etat, grâce à l’implication des acteurs locaux de développement dans le processus de désenclavement des bassins de production ». Autre avantage : au niveau du développement des communautés, « ces partenariats permettent aux populations bénéficiaires de profiter des avantages de l’installation d’une société de développement dans leur environnement immédiat », indique le responsable.
En 2005, le Mintp a signé une série de conventions de partenariats avec quelques associations de développement comme la Sodecao, la Sodecoton pour réhabiliter et entretenir certaines routes en terre des régions du Centre, de l’Extrême-Nord, du Nord, de l’Ouest, du Nord-Ouest, du Sud-Ouest. Dix ans après, les responsables ont décidé de procéder à une évaluation desdits partenariats au cours d’une concertation entre les différents acteurs. La revue annuelle des conventions de partenariat s’est donc ouverte hier dans le but d’encadrer la gestion de ces conventions, de diagnostiquer les problèmes inhérents à leur management et proposer des mesures correctives.
En effet, plusieurs dysfonctionnements et insuffisances ont été recensés dans la mise en œuvre de ces conventions. « Il est ainsi apparu opportun de mieux encadrer la mise en œuvre de ces conventions à travers un suivi régulier et l’adoption des outils de gestion », a précisé le conseiller technique. Concrètement, les travaux visent à mettre à la disposition du Mintp et de ses partenaires, un manuel de procédures pour la description du type de convention à mettre en œuvre pour entretenir et réhabiliter les routes en terre et les procédures liées à leur gestion. La revue des partenariats, couplée à un séminaire de renforcement des capacités des parties prenantes dans la mise en œuvre des conventions prend fin vendredi.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire