12.08.2014

Plus de 11 milliards pour la numérisation du Cadastre

Par Assiatou NGAPOUT, Cameroon Tribune
L’annonce a été faite jeudi lors de la première édition des Journées portes ouvertes organisée par le Mindcaf à Yaoundé.
Les doubles titres fonciers, les chevauchements de parcelles et les titres fonciers frauduleux, sont entre autres difficultés auxquelles fait face le cadastre national du Cameroun. Pour  remédire à cet état de choses le  ministère des Domaines,
du Cadastre et des Affaires foncières (Mindcaf) envisage de créer une base de données parcellaires  de l’ensemble du territoire camerounais à l’aide de l’outil informatique. Pour une meilleure réalisation de ce mécanisme, plus de 11 milliards de F ont été mobilisés par le gouvernement grâce aux accords de prêt d’avec ses différents partenaires. Tout ceci ressort de la première édition des Journées portes ouvertes sur le cadastre national du Cameroun que le Mindcaf organise depuis jeudi à l’Hôtel de ville de Yaoundé et ce, jusqu’à ce jour. Le Mindcaf, Jacqueline Koung à Besseke, a procédé hier au lancement des activités en présence de plusieurs membres du gouvernement au rang desquels, le ministre des Travaux publics, Patrice Amba Salla et le ministre du Développement urbain et de l’Habitat, Jean-Claude Mbwentchou.
Selon le Mindcaf, « la réalisation du cadastre national numérique vise à sécuriser et à valoriser le territoire national en vue d’améliorer la croissance économique de manière durable et de réduire la pauvreté. » Le cadastre étant un inventaire exhaustif et permanent descriptif et évaluatif des données géométriques et descriptives de l’ensemble des parcelles de terrain des domaines national, public et privé du territoire national. Cet outil informatisé  permettra à coup sûr de disposer en définitive de données fiables pour la matérialisation et la détermination des frontières internationales et des limites des unités administratives (région, départements, arrondissements, communes), ainsi que des données géométriques et descriptives des parcelles de terrain (propriétaire, statut juridique, superficie, etc.) des domaines publics privés et national de l’ensemble du territoire. Un projet structurant va se déployer de manière>>>

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire