12.04.2014

L’Etat du Cameroun s’équipera à 40% en mobilier local pour booster la transformation du bois

L’Etat du Cameroun s’équipera à 40% en mobilier local pour booster la transformation du boisA partir de l’année 2015, l’administration publique camerounaise s’équipera, au moins à 40%, avec du mobilier fabriqué localement, a annoncé le Premier ministre, Philémon Yang, en présentant le programme économique et financier du Cameroun aux députés, le 25 novembre 2014 à Yaoundé, la capitale du pays.
Selon le chef du gouvernement camerounais, au travers de cette décision, l’Etat entend donner une impulsion à la transformation locale du bois camerounais, qui continue d’être exporté majoritairement sous la forme de lames sciées ou alors en grumes, malgré les dispositions réglementaires interdisant cette dernière pratique.
Devenu la 2ème activité d’exportation du Cameroun (avec 13,3% des recettes) derrière l’exploitation pétrolière (50% des recettes d’exportation), l’industrie sylvicole revendique 45 000 emplois, mais participe à seulement 6% à la formation du PIB du pays. Son potentiel demeure cependant très important.
En effet, expliquent les experts, la contribution de la filière bois au développement économique du Cameroun s’amplifierait rapidement, si les opérateurs économiques développent formellement les unités de 2ème voire de 3ème transformation.
D’ailleurs, afin de développer le potentiel que recèle la transformation du bois au Cameroun, le gouvernement envisage de mettre en place, dans la région de l’Est, qui abrite le gros des ressources forestières du pays, et dans la banlieue de la ville de Yaoundé, deux clusters bois, sorte de zones industrielles spécialement dédiées au bois.
On y retrouvera, explique-t-on au Comité de Compétitivité qui suit le projet, des centres de formation aux métiers du bois, des structures de financement spécialisées, des unités de stockage, de séchage et de transformation du bois, des salles d’exposition…
Source: Investir au Cameroun, 01-12-2014

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire