10.09.2014

Urbanisation du Cameroun: réflexion sur la ville

Par  Jeanine FANKAM, Cameroon Tribune, 08-10-2014
UrbanisationEn prélude au premier Forum urbain national qui s’ouvre la semaine prochaine, le ministre Jean Claude Mbwentchou a annoncé une révolution dans un futur proche.
Le propos liminaire du ministre de l’Habitat et du Développement urbain ont fait rêver le public venu nombreux mercredi à sa conférence de presse.
Jean Claude Mbwentchou a fait allusion à des villes telles qu’on ne voit que de loin, au hasard des voyages et des, images de télévision. Bientôt une réalité chez nous, a promis le ministre au cours du point de presse qui annonce la tenue du premier Forum urbain national. Par quel miracle y arriver dans un futur si proche, a demandé le modérateur ? « Pas de miracle. Il s’agit simplement d’élaborer les documents, de les vulgariser, de prendre le risque, de consentir un sacrifice financier et surtout d’impliquer les compétences qu’il faut », a répondu le Minhdu.
Le Forum urbain national qui s’ouvre le 12 octobre prochain balisera la voie pour passer du rêve à la réalité. Le thème retenu sonne le glas de la léthargie dans laquelle le Cameroun n’aurait jamais dû s’enfermer : « Planification et maîtrise du développement urbain : passer des idées aux actes » ? Ainsi est-il libellé. Et le Minhdu, aux côtés de qui se trouvait Issa Tchiroma Bakary, ministre de la Comunication, de tenter une explication : « Il y a un temps pour tout. Il n’y a pas de honte à rattraper le retard. Il faut copier ce qui est bien », confesse-t-il, et de réitérer : « Nous voulons passer des idées aux actes, de grandes résolutions sortiront du forum. »
Le type de ville dont  parle Jean Claude Mbwentchou n’a pas été clairement dessiné dans les esprits. A dessein ! « Il n’y a pas de ville type, il y a simplement des villes bien pensées, bien planifiées qui répondent à certains critères : l’assainissement, la voirie, les équipements collectifs, les espaces verts, les aires de jeu, la sécurité. » La nouvelle ville se fera par l’amélioration de l’existant, la restructuration des quartiers précaires, mais aussi la création de nouvelles cités.
La situation actuelle de développement anarchique des métropoles frôle le chaos. Les villages se vident pour les villes. A cela s’ajoute l’explosion démographique, en l’absence de documents d’urbanisation, l’occupation désordonnée des espaces précède l’urbanisation proprement dite. D’où la ferme décision des pouvoirs publics de maîtriser et de contrôler ces constructions. Le forum qui s’annonce renforcera le plaidoyer au sein des grandes instances publiques et privées avant de passer aux choses concrètes. D’ailleurs, un cliché de Yaoundé, tel que la capitale devrait se présenter dans l’échéance fixée a été projeté. Personne n’en croyait ses yeux. On ne perd rien à attendre.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire