10.31.2014

Près de 3500 emplois personnels à recruter dans la la Fonction publique

Par Elise ZIEMINE, Cameroon Tribune, 30-12-2014
fonction-publiqueLes opportunités offertes par le Minfopra, concernent différents secteurs dont les douanes, la santé, jeunesse et sport.
De nouveaux recrutements sont ouverts à la fonction publique camerounaise. Michel Ange Angouing, ministre de la Fonction publique et de la Réforme administrative,
a lancé les 15 et 27 octobre derniers, des concours directs et de formation. Les bras de l’emploi sont ainsi tendus à 3430 jeunes. Notamment ceux qui étaient contraints hier à la misère et à la dépendance, à cause du chômage.
Comme l’explique Serge Tsimi, directeur du développement des ressources humaines de l’Etat, les concours directs sont ouverts aux jeunes dont l’âge varie entre 17 et 29 ans, pour les candidats au recrutement dans les catégories C et D. Et de 17 à 34 ans, pour ceux des catégories A et B. Ils doivent, par ailleurs, être titulaires des diplômes de formation académique générale requis ou de formation professionnelle. Les concours de formation visent au recrutement des élèves à l’Institut de formation et de recherche démographique (IFORD), à l’Institut sous-régional de statistique et d'économie appliquée (ISSEA), à l’Institut national de la jeunesse et des sports (INJS) et dans les Centres nationaux de la jeunesse et des sports (CENAJES). Les lauréats seront au terme de leur formation, intégrés dans la fonction publique de l’Etat. Ils passent par la formation parce que pour prétendre à une intégration dans la fonction publique, il faut justifier d’un titre de recrutement.
Pour les concours directs, les admis seront intégrés dans les corps des douanes, de l’agriculture, du génie civil, la santé et autres. Les dépôts de dossiers ont démarré au ministère de la Fonction publique et de la Réforme administrative (Minfopra) et dans toutes les délégations régionales du pays. Les listes des pièces à fournir, les dates d’examens et les lieux de déroulement des épreuves y sont visibles. Au lendemain de la publication des résultats, les admis, pour ce qui est des concours directs, seront mis à la disposition des administrations utilisatrices. Les recrutements en cours, apprend-on au Minfopra, s’inscrivent dans la stratégie de renouvellement de la ressource humaine dédiée à l’animation des services publics. Afin que ceux-ci soient pleinement efficaces et intègrent l’exigence d’adaptabilité aux nouvelles missions et défis stratégiques, interpellant l’administration camerounaise.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire