9.16.2014

Import-Export 2013, plus de dépenses, moins de recettes

Par J.B. KETCHATENG, Cameroon Tribune
 Le comité de calcul a rendu les derniers chiffres lundi et recensé les perspectives prometteuses.
Les résultats de la balance des paiements pour l’année 2013 ont été publiés lundi à Yaoundé. La réunion annuelle du Comité technique national de la balance des paiements s’est tenue à cet effet. Le solde global de cette balance est déficitaire de 43,9 milliards de F (47,6 milliards de F en 2012),
indique le tableau principal de ce recueil de statistiques. En somme, malgré la diminution, le Cameroun a continué à dépenser plus qu’il n’a gagné dans ses échanges avec l’extérieur (biens, services, investissements...)
L’observation générale de Lazare Bela, représentant du ministre des Finances en cette occasion, n’est cependant pas négative. Pour lui, l’endettement notable dans le rapport import-export sert aux investissements qui permettront de payer ce que l’on doit et, par conséquent, de rétablir l’équilibre. M. Bela a aussi noté que l’économie camerounaise est pénalisée par un contexte international (singulièrement en ce qui concerne ses clients européens et les pays émergents) plutôt défavorable. Dans ses échanges, pour le même volume d’exportation, notre pays engrange moins de recettes.
Aussi, a-t-il estimé que l’on devrait s’intéresser à accroître les recettes industrielles qui procurent des devises, alors que les dépenses camerounaises en cette matière grèvent les comptes. A l’inverse, les produits agricoles, forestiers (bois) demeurent un atout même si l’on enregistre une baisse (1246,1 milliards de F en 2012 et 1143,2 milliards de F en 2013). Avec le pétrole, ce sont les secteurs pourvoyeurs d’excédents.  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire