8.25.2014

Plus de 155 milliards de F d’échanges pour Cameroun-Côte d’Ivoire

Par Sainclair MEZING, Cameroon Tribune, 24-08-2014
C’est le chiffre révélé jeudi dernier à Yaoundé au cours du dîner d’Etat offert à Adama Dosso, ambassadeur sortant de Côte d’Ivoire.
Les trois années de mission d’Adama Dosso, ambassadeur sortant de Côte d’Ivoire au Cameroun, auront été des plus fructueuses. Au plan politique, il aura contribué de fort belle manière à la réactivation de la commission mixte de coopération avec la tenue de la 2e session organisée du 4 au 6 mars 2014
après 34 ans d’hibernation. Session qui a donné lieu à la signature de dix accords de coopération dans divers domaines et à la visite de nombreuses hautes personnalités ivoiriennes au Cameroun. A l’instar de celles d’Alassane Dramane Ouattara, président de la République de Côte d’Ivoire, qui a pris part à Yaoundé en juin 2013 au sommet sur la sûreté et la sécurité maritimes dans le golfe de Guinée et Guillaume Soro, président de l’Assemblée nationale ivoirienne, en juin dernier en retour à celle de son homologue Cavaye Yeguie Djibril, président de  l’Assemblée nationale du Cameroun, en 2012.  Grâce à un accord-cadre de coopération technique et militaire, 40 officiers ivoiriens sont en formation dans les différentes écoles de sécurité et de défense du Cameroun.
Au plan économique, le volume des échanges entre les deux pays connaît une augmentation marquée par une balance commerciale de 155,32 milliards de F en 2013 contre 11 milliards de F en 2011. Un bilan qui s’explique par l’organisation d’un ensemble d’activités. Notamment la tenue d’une semaine ivoirienne à Douala en août 2013; le renforcement  de la coopération entre les chambres patronales de Côte d’Ivoire et du Cameroun; la participation du Cameroun au «Forum investir en Côte d’Ivoire» en janvier dernier et l’établissement des accords de partenariat entre différentes structures des deux Etats.  En guise de reconnaissance pour ses bons et loyaux services, l’hôte du Cameroun a été fait Grand officier de l’Ordre national de la Valeur.  «Nous garderons de vous un indéfectible souvenir que ni la distance, ni le temps ne sauraient flétrir, encore moins abolir, même si par malheur les occasions nous étaient refusées, contrairement à nos vœux les plus chers et les plus intimes, de revenir nous retremper au bain de l’amitié», a déclaré le diplomate ivoirien.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire