8.07.2014

Des ministres camerounais parlent du sommet de Washington

ct070814.jpgPar Yvette MBASSI, Cameroon Tribune, 07-08-2014
Un de nos reporters a rencontré des membres de la suite du président Paul Biya.
« Le message est passé »
Basile Atangana Kouna, ministre de l’Eau et de l’Energie.
« Je voudrais d’abord dire que nous avons eu un forum du Cameroun le 31 juillet. Il a pratiquement duré toute la journée. Et au cours de ce forum, j’ai fait une présentation sur les opportunités d’investissement au Cameroun dans les domaines de l’énergie, des infrastructures et des mines. J’ai notamment présenté le potentiel du Cameroun dans ces secteurs.
En ce qui concerne particulièrement le secteur de l’énergie, nous avons dit aux Américains que nous avons le deuxième potentiel hydroélectrique en Afrique et le 18e mondial. Malheureusement, il y a à peine 10% de ce potentiel qui est actuellement exploité. Et dans les autres sources d’énergie également –solaire, biomasse-, nous avons fait connaître notre potentiel. Nous pensons que le message est passé. Déjà, nous travaillons avec une société américaine, General Electric, qui va construire une centrale thermique à gaz à Limbe d’une capacité de 315 mégawatts. Pour nous, c’est un projet important et nous espérons que d’autres sociétés américaines viendront travailler avec nous. D’abord pour développer d’autres barrages ou alors dans le transport des produits pétroliers. Il est important pour nous de moderniser le secteur pétrolier et ça suppose qu’on ait des pipelines. Et les sociétés américaines sont vraiment intéressées par nos offres. Nous espérons qu’à la suite de toutes ces actions, nous aurons les investisseurs recherchés ».
“The Law Protects Investors in the Country”
Minister of Small and Medium Sized Enterprises, Laurent Serge Etoundi Ngoa
“Cameroon Diaspora in the United State is very important to the development of the country and they are involved in various business sectors. The Deputy Assistant Secretary, Bureau of African Affairs for AFW and EPS, Ambassador Bisa Williams, said the monetary value of what African in the Diaspora has in terms is about 30 billion US dollas and they want to invest in their countries but do not know how secured their investments will be. Cameroon’s government has just set ways to encourage such investors. I think our Cameroonians counterpart in the US will take the necessary moves to come home and invest for the goodwill of the nation. The law on investing in the country has been improved to encourage foreign investors. The economy law henceforth protects all foreign investors who do not need to be afraid to come back home and invest for the development of their country”.
« Nous nous investissons dans le networking »
Louis Paul Motaze, secrétaire général des services du Premier ministre
« Il faut savoir que ces rencontres, c’est essentiellement ce qu’on appelle en anglais le « networking » c’est-à-dire un travail de réseau pour rencontrer des gens. Nous nous y investissons à fond. Hier et jeudi dernier, nous avons eu des rencontres où le Cameroun a présenté ses projets et dit pourquoi c’est bien d’y investir. Vous connaissez les atouts et les forces du pays. Nous avons essayé de les mettre en valeur dans les différents forums, pour dire aux gens que le Cameroun c’est l’endroit où il faut investir aujourd’hui ».
« J’attends beaucoup de la diaspora »
Emmanuel Bonde, ministre des Industries, Mines et Développement technologique
« J’ai pris part, comme tous les autres au forum du Cameroun. Nous avons également été invités au symposium de la diaspora africaine sur l’investissement. Les thèmes développés ont retenu mon attention et je suis déjà en train de cogiter sur les volumes d’investissements que la diaspora peut mobiliser dans mon secteur. Dans la mine, ça pose quelque peu des problèmes. Mais dans l’industrie, j’attends beaucoup de la diaspora des applications technologiques pour revoir l’activité d’une manière moins conventionnelle, surtout au moment où les pays africains sont encouragés à passer à la transformation. Je continue d’écouter et espère pouvoir tirer quelque chose de concret de toutes ces rencontres ».

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire