8.01.2014

Cameroun-PNUD: on évalue les programmes

Par Assiatou NGAPOUT, Cameroon Tribune, 31-07-2014
Une réunion de suivi tenue mercredi à Yaoundé.
Quatre principaux programmes du PNUD (Programme des Nations unies pour le développement) et de l’Etat du Cameroun mis en place en 2013, pour une période de quatre ans, ont subi une évaluation mercredi à Yaoundé. C’était à l’occasion de la réunion de suivi du premier semestre desdits programmes à savoir : le Programme d’amélioration de la participation politique des groupes sociaux en situation de vulnérabilité
et de l’intégration de leurs préoccupations, du genre et des dimensions transversales dans les plans politique et stratégique, le Programme de l’amélioration résilience des populations aux effets du changement climatique, le Programme de l’amélioration des prestations rendues aux usagers des services publics (PAAQSU) et le Programme de l’amélioration des revenu et de l’accès des populations des localités de la zone sahélienne aux services socio-économiques de base.
Au cours de cette rencontre, il était question de passer au scanner l’état d’avancement de ces projets de janvier à juin 2014 et les ajustements nécessaires pour atteindre les objectifs fixés au cours des six prochains mois. Pour Dieudonné Takouo, directeur de la Coopération Nord-Sud et des Organisations multilatérales au ministère de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du territoire (Minepat), « il s’agit de mieux apprécier les progrès, l’étendue des actions encore à réaliser, d’identifier les goulots d’étranglement et de trouver ensemble des solutions et les meilleures approches devant permettre d’assurer une réalisation optimale des objectifs ».
Globalement, il en ressort que la mise en place de ces programmes l’année dernière, a été effective et les financements correspondant aux projets trouvés. Pour l’heure, il s’agit de mettre en place des équipes-projets. « Nous sommes en bonne voie pour atteindre les résultats  attendus en 2014 », a rassuré le Dr Corneille Agossou, représentant résident adjoint du PNUD. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire