7.08.2014

Les investisseurs chinois à la recherche des opportunités d’investissement au Cameroun

Les investisseurs  chinois à la recherche des opportunités d’investissement au Cameroun« Nous sommes un pays sérieux, nous avons une capacité d’endettement mesurée, donc il n’y a  pas de soucis à se faire pour le remboursement des Trust and Investment Corporation (CITIC Group)  s’inscrive dans l’histoire de notre émergence». C’est la déclaration faite ce jeudi 03 juillet 2014 par  le Ministre de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du Territoire  aux investisseurs chinois au cours d’une séance de travail.
Y ont pris part, M. Patrice AMBA SALLA, Ministre des Travaux Publics ; Mme Jacqueline KOUNG A BISSEKE, Ministre des Domaines du Cadastre et des Affaires Foncières ; M. Jean Claude MBWENTCHOU, Ministre du Développement Urbain et de l’Habitat et M. Dieudonné EVOU MEKOU, Directeur Général de la Caisse Autonome d’Amortissement.
Forte de six personnes,  la délégation de la CITIC Group Corporation conduite par Liu Guigen, vice-président monde et président Afrique dudit groupe  a déclaré,  que son institution est  prête à apporter sa contribution à l’édification du Cameroun. Pour cela, d’ici la fin du mois de juillet, la représentation de cette organisation s’installera à Yaoundé. Après un bref exposé de chacun des membres  du gouvernement, M. Liu GUIGEN a présenté le savoir-faire de son groupe et a déclaré être  disposé à financer certains projets dans le domaine de l’habitat social et des infrastructures.
S’agissant des logements sociaux, CITIC Group Corporation  a besoin de 1500 ha dans les environs de Yaoundé pour construire une ville satellite tout en respectant les normes de construction camerounaises. Pour le secteur des infrastructures, il faudrait réactualiser les études une fois après leur installation.
Les membres du gouvernement camerounais ont promis au groupe chinois spécialisé dans les investissements et le financement des projets, notamment à travers sa filiale China CITIC Bank, de l’accompagner dans le processus d’installation au Cameroun.
Cette séance de travail est intervenue  après  la rencontre avec les hautes autorités camerounaises.
Source: MINEPAT, 07-07-2014

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire